30 octobre 2016

Gâteau moelleux aux coings et aux noisettes

Vive l'automne ! Nous changeons d'heure et gagnons une heure de sommeil ce week-end, parfait pour les petites marmottes que nous sommes. Les feuilles des arbres commencent à tomber et surtout se parent de milles et une couleurs toutes les plus jolies que les autres.

L'automne, c'est aussi deux choses chez les petits gourmets : l'anniversaire de maman et de papa gourmet (aujourd'hui même !) et l'arrivée de certains fruits, que nous adorons, sur les étals comme le coing. Le coing, papa gourmet l'adore et encore plus lorsque celui-ci mijote au côté de quelques morceaux d'épaule d'agneau de Breitenbucher (clic aussi ici pour voir la recette de coing farci à l'agneau).


Pour en revenir à la recette du jour, c'est un gâteau bien gourmand que je vous propose. La noisette et le coing se marient vraiment très bien. Je vous conseille de les torréfier avant de les réduire en poudre, leur saveur sera réellement décuplée. 

Avec le sirop de pochage des coings, vous pouvez pocher d'autres fruits comme des pommes ou des poires, vous en servir pour l'ajouter à une compote maison ou encore le boire un peu dilué comme un sirop. Surtout ne le jeter pas, ce serait vraiment dommage car il n'est pas trop sucré et les épices sont parfumées et très douces. La ricotta apporte un super moelleux au gâteau. 


Pour un gâteau pour 6 personnes : 
J'ai trouvé la recette de base dans le magazine "Femina", je l'ai un peu modifiée avec mes ingrédients favoris. 
  • Pour le sirop de pochage :
    • 50g de sucre de canne blond
    • 5 gousses de cardamome 
    • 1 bâton de cannelle 
    • 3 filaments de safran (facultatif)
  • Pour le gâteau : 
    • 3 coings 
    • 50 g de farine de blé complet 
    • 30g de farine de blé T65 
    • 1 cuillère à café de levure chimique 
    • 2 oeufs 
    • 90 g de sucre (soit 45g de sucre complet type moscovido / rapadura et 45g de sucre de canne blond) 
    • 100g de beurre demi sel 
    • 200g de ricotta 
    • 100g de poudre de noisettes
Préparation :
  • Préparer le sirop pour pocher les coings. 
    • Dans une casserole, verser le sucre et 50cl d'eau. Mettre le bâton de cannelle, les gousses de cardamome ouvertes et les filaments de safran (facultatif). Porter à ébullition. 
    • Éplucher les coings, les couper en 4 et retirer les coeurs et les pépins. Mettre les coings dans le sirop et faire cuire à feu doux pendant environ 20 minutes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Égoutter et conserver le sirop pour le réutiliser ultérieurement.
  •  La pâte du gâteau. 
    • Dans un récipient, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu'à blanchiment (à peu près, car si vous utilisez du sucre complet comme moi, le mélange va jusque s'éclaircir). Cette étape permet d'incorporer de l'air dans la préparation et donc du moelleux. 
    • Ajouter le beurre fondu et la ricotta. Bien mélanger puis ajouter les farines et la levure tamisée. Ajouter les noisettes en poudre, mélanger. Ajouter les coings coupés grossièrement et bien mélanger. 
  •  La cuisson.
    • Faire cuire à 180 degrés durant environ 35/40 minutes. 
  •  Dernière phase de la recette, la dégustation ! Régalez-vous bien ! 

21 octobre 2016

Gateau complet à la Quetsche d'Alsace, Epeautre et Muscovado

Le dimanche, j'adore faire un gâteau ou un dessert pour le goûter. Pour déguster sans trop compter les calories, je vous propose une recette du gâteau au yaourt revisité.



  • Moins d'huile.
  • Moins de sucre et du sucre complet type Muscovado, sucre en provenance de l'île Maurice la plupart du temps, il a un goût très prononcé. Puisqu'il n'est pas raffiné, il conserve toutes les vitamines et les sels minéraux de la canne à sucre. Sa couleur brune colore facilement les préparations. On peut aussi le trouver sous l'appellation Rapadura. 
  • Des farines à indice glycémique bas et complètes pour profiter de tous leurs bienfaits
    • La farine d'épeautre complète T130 : farine rustique qui peut remplacer la farine de blé complet classique, la farine d'épeautre complète (ou de grand épeautre) est aussi riche en protéines.
    • La farine de coco : riche en fibre, sans gluten et sans cholestérol, la farine de coco possède un indice glycémique des plus bas (35 contre 85 pour la farine de blé classique... que l'on ne trouve plus depuis longtemps dans ma cuisine !). Son processus de fabrication commence par le séchage de la pulpe de coco qui est ensuite dégraissée puis broyée. Nous l'achetons directement aux Antilles mais on en trouve de plus en plus en épicerie bio. 
La recette est hyper facile et rapide à réaliser. Cependant, pour un peu plus de moelleux, si vous avez le temps, je vous conseille de monter les blancs en neige.  

Pour un cake classique, j'ai utilisé : 
  • 3 œufs de la ferme
  • 1 yaourt 0% de matière grasse
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 gros bol de quetsches d'Alsace 
  • 150 g de farine d'épeautre complète T 130
  • 50 g de farine de coco 
  • 1/2 paquet de levure sans phosphate
  • 100 g de sucre complet type Rapadura ou Muscovado
  • Quelques amandes et ou noisettes pour parsemer le dessus

Préparation   : 

  • Couper les quetsches en gros quartiers et réserver. 
  • Dans le bol du robot ou dans un saladier, mettre les œufs et le sucre et fouetter jusqu'à ce que ça mousse. Ajouter l'huile d'olive et le yaourt puis mélanger à nouveau. 
  • Ajouter petit à petit les farines additionnées de la levure tout en tamisant. Mélanger progressivement à l'aide d'une maryse. 
  • En dernier, incorporer les quetsches coupées grossièrement au préalable. Nous on adore quand il y a de gros morceaux de fruits dans les gâteaux. 
  • Dans un moule, disposer une feuille de papier sulfurisé (cela éviter de mettre du beurre dans le moule) et verser la pâte. 
  • Faire cuire environ 25 à 35 minutes dans un four à 180 degrés. 
  • Déguster avec gourmandise autour d'un petit thé. Nous avons choisi un thé à l'abricot, miel, macaron et rhum proposé par le Thé des Muses à Strasbourg. C'est un lieu que l'on apprécie pour sa quiétude, sa déco zen, ses bons thés et surtout ses délicieuses tartes et cakes originaux !