28 juin 2015

Filet mignon à la menthe et à la sauce sésame, chou blanc et navet primeur

Une idée pour accommoder le chou ... Les navets primeurs et la menthe apportent la touche de fraîcheur essentielle en ces jours de beau temps. Humm, et cette petite sauce sésame rapportée du Japon est vraiment savoureuse, celle-ci a en plus le mérite de me rappeler ce fabuleux voyage en territoire nippon.

Le plat se déguste aussi très bien en version froide.



Pour 4 personnes 
  • 1 filet mignon de porc de taille moyenne (Maison Philippe Kirn Strasbourg Robertsau)
  • 1/2 chou blanc
  • 1 botte de navet primeur
  • 2 oignons 
  • Quelques tiges de menthe fraîche
  • 3 cuillères à soupe de sauce sésame japonaise
  • Sel, poivre 
  • Huile d'olive 
  • Facultatif, pour arroser la viande durant la cuisson :  sauce soja, vin blanc...

Préparation 

  • Dans un plat allant au four, mettre 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Faire une à deux incisions dans le filet mignon afin d'y glisser des tiges de menthe fraîche. Positionner le filet mignon au centre après l'avoir dégraissé (ou votre boucher le fera pour vous).
  • Découper le chou blanc et couper en petits tronçons. Couper les oignons grossièrement. Couper en 4 les navets primeurs sans les éplucher.
  • Répartir les légumes autour du filet mignon. Saler, poivrer et ajouter 3 cuillères à soupe de sauce sésame sur les légumes et la viande. Répartir des tiges de menthe fraîche parmi les légumes.
  • Arroser de 1 à 2 cuillères à soupe d'huile d'olive le tout (selon la quantité de légume et viande que vous avez).  Bien mélanger les légumes pour répartir l’assaisonnement. 
  • Cuire durant 30 minutes environ à 200 degrés. Veiller à arroser de temps en temps le tout avec un peu d'eau. Si vous souhaitez donner un peu plus de goût, vous pouvez diluer un peu de sauce soja dans de l'eau pour arroser le tout durant la cuisson (ou du vin blanc).
  • Une fois cuit, découper le filet mignon en médaillon et replacer dans le plat au milieu des légumes. Servir bien chaud. Nous avons dégusté ce plat avec des tagliatelles à l'encre de sèche.



24 juin 2015

Pain vitalité, baie de goji et mûre blanche

Depuis que j'ai commencé à faire du pain maison, j'adore les décliner avec des farines différentes, des fruits secs... C'est passionnant ! Aujourd’hui, je vous parle d'un joli pain qui regorge de vitalité avec de délicieux fruits secs bio de la boutique Biologiquement.com. Ils sont de très bonnes qualités et l'emballage permet de les conserver longtemps sans qu'ils ne s'altèrent. Je recommande vivement cette boutique en ligne pour ces produits.



Pour un pain d'environ 250/300g 

  • 125g de farine d'épeautre bio pour pain
  • 125g de farine multi-céréales et graines pour pain 
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive de qualité
  • 150ml d'eau tiède
  • 1 petite poignée de baie de goji bio, de chez biologiquement.com 
  • 1 petite poignée de mûre blanche bio, de chez biologiquement.com

Préparation 


  • Dans le bol du robot, mettre les farines et le sel. Faire un puits. Ajouter l'huile d'olive et l'eau tiède. 
  • Utiliser le crochet pour pétrir  (j'utilise un robot kenwounet) Pétrir 3 minutes à vitesse 2/3 puis augmenter la vitesse sur 4/5 durant 4 à 5 minutes. La pâte doit être souple et former une belle boule.
  • Mettre un torchon humide sur le récipient. Ajouter un torchon sec au dessous. Mettre dans le four froid durant une à plusieurs heures et laisser pousser le pâton. Ne pas ouvrir le four pour éviter tout courant d'air qui pourrait faire redescendre la pâte. 

Quand il fait très humide dehors, j'ai peur que la pâte ne monte pas correctement. Je ruse un peu en allumant au préalable mon four pendant une à deux minutes sur 30 degrés afin de créer une étuve. Si vous avez un super-méga-four-moderne-de-la-mort-qui-tue, il est fort possible que celui-ci propose une fonction étude ou pâte levée. Le boulanger de chez Kirn ,que j'ai interrogé il y a peu de temps lors de ma matinée d'immersion chez eux, m'a indiqué que le pain n'avait pas le même goût dans ces cas là car on "force" la levure... 


  • Après la première pousse. Sortir le récipient du four. Dégazer la pâte en mettant des "coups de poing" dedans (ça peut défouler !!)
  • Fariner un plan de travail et mettre la pâte dessus. Abaisser légèrement le pâton et y répartir les fruits secs. Pétrir rapidement la pâte. Façonner le pâton selon la forme de pain que vous souhaitez obtenir.

Ici, j'ai utilisé une sorte de barquette en bois que l'on peut récupérer dans les boulangeries. 

  • Mettre le pâton façonné sur une plaque ou dans un moule, recouvrir du même chiffon humide (ne pas le remouiller) ou d'un récipient assez haut et large. Vous pouvez lamer le pain au couteau bien aiguisé ou au ciseau (j'aime bien faire des croix avec le ciseau par exemple). Laisser pousser une à 2h dans le four fermé.
  • Sortir le pâton du four sans enlever le chiffon ou la cloche. Préchauffer le four sur position classique (pas chaleur tournante) à 240 degrés. Une fois le four chaud, retirer la cloche ou le chiffon. Saupoudrer le pâton d'un peu de farine pour un côté un peu rustique.
  • Mettre une petite coupelle d'eau dans le four et enfourner le pain durant 10 minutes à 240 degrés. Baisser le four à 220 degrés et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.
  • Sortir le pain du four et de son moule (pour éviter l'effet condensation qui va le ramollir) et laisser refroidir sur une grille. Pour le conserver 2 à 3 jours, l'emballer dans un chiffon propre. 
Déguster avec une délicieuse confiture (sur la photo, la confiture de quetsch à l'amaretto réalisée l'année dernière)




















7 juin 2015

Tourment d'amour au chocolat lait, sorbet chocolat noir, coulis de chocolat blanc coco

Vous aimez la photo, la recette ? Votez pour moi dès lundi 8 juin jusqu'au 21 juin sur la page Facebook d'Alter Eco (clic), la photo figurera dans un album dédié au concours "3 chocos". Le principe est simple : laissez un commentaire ("je vote ...bla bla.. hum ! wahou ! c'est joli, alléchant... ne soyez pas avare en superlatif !  ;-)) sous la photo qui représente ma recette et c'est fait ! Ensuite, passez le message à tous vos amis ! 


Seuls trois blogueurs seront retenus ! Le premier lot est un colis avec tous les produits de la marque Alter Eco (de quoi vous proposer pleins de bonnes recettes ! environ 400 € de marchandise), les 2e et 3e recevront également un panier garni d'une valeur d'environ 50 €. 

Pour l'occasion, j'ai eu envie de revisiter le tourment d'amour. C'est un gâteau que j'aime beaucoup, à la fois car il me fait voyager en pensant aux chères Antilles de mon Doudou mais aussi de part son nom ! Un tourmennnnnt d'amouuuur, essayez de le prononcer et sentez ce qui se passe en vous ? Alors, n'êtes vous pas envahis par une chaleur affective tout d'un coup ?

Pour le décliner autour du chocolat, j'ai ajouté du chocolat au lait dans sa génoise. Étant donné les fortes chaleurs que nous connaissons ces jours-ci, quoi de mieux qu'un délicieux sorbet au chocolat noir pour accompagner le tout en toute fraîcheur ? J'ai choisi de faire un sorbet plutôt qu'une glace pour le côté léger et moins calorique (dans une glace, on ajoute des œufs et de la crème ou du lait entier).

Pour la petite touche de gourmandise et parque c'est mon chocolat préféré, un petit coulis de chocolat blanc parsemé de framboises fraîches et de basilic qui apportent une note vive et pétillante au dessert. Le gingembre, qui se marie très bien avec le chocolat noir et présent dans la crème pâtissière, a également pour vocation d'amener du pep's dans le dessert.


Les produits de la marque Alter Eco sont issus de l'agriculture biologique et du commerce équitable. Comme vous le savez, je privilégie les partenariats locaux (Cap d'Hag, Oliviers & Co Strasbourg...) et de produits bio (Biologiquement.com ....) et donc je suis ravie de pouvoir ajouter Alter Eco à mes partenaires ! Pour réaliser cette recette, j'ai eu la chance de recevoir tout un assortiment de chocolats divers et variés, du lait de coco, des gousses de vanille ainsi que du sucre de canne complet, un produit que j'adore ! 

INGREDIENTS

Pour 6 tartelettes ou une grande tarte
  • 1 Pâte brisée maison (200g de farine + 6cl d'huile d'olive vierge + 8cl d'eau + 1 cuillère à soupe de sucre)
  • 5 cuillères à soupe de confiture de coco au sucre de canne de belle maman
La crème pâtissière épicée 
  •  25 cl de lait 1/2 écrémé
  •  25g de farine 
  •  50 g de sucre complet Alter Eco
  •  1 œuf bio
  •  2 cuillères à soupe de rhum brun (Damoiseau)
  •  1 cuillère à café de cannelle
  •  4cm de gingembre frais 
La génoise au chocolat au lait
Pour le sorbet au chocolat noir à la fleur de sel
Pour le coulis au chocolat blanc à la noix de coco
Pour le dressage
  • Quelques framboises ou autre fruit rouge de saison
  • Quelques feuilles de basilic coupées finement
  • Quelques copeaux de chaque chocolat (lait, noir et blanc) sur le dessus

PREPARATION

LE SORBET AU CHOCOLAT NOIR A LA FLEUR DE SEL
  • La veille, réaliser le sorbet que vous ferez turbiner le lendemain. 
  • Mélanger le cacao amer, le sucre, l'eau et le balsamique à la vanille. Porter à ébullition et laisser cuire à feu moyen pendant 10 min. 
  • En attendant, hacher le chocolat et verser dessus le sirop bouillant. Bien mélanger pour faire fondre le chocolat, puis laisser refroidir toute la nuit. 
  • Le jour même, faire prendre dans la sorbetière pendant environ 20 min et conserver au congélateur.

LE TOURMENT D'AMOUR AU CHOCOLAT AU LAIT 
  • Foncer des moules à tartelettes ou un moule à tarte avec la pâte brisée, et piquez le fond avec une fourchette, puis placer au frigo.
  • Préchauffez le four à 180°C puis faire la crème pâtissière. Porter le lait à ébullition avec le gingembre pressée (avec un presse ail par exemple) et la cuillère à café de cannelle. 
    Dans un récipient, fouetter l’œuf avec le sucre, ajouter la farine pour obtenir une pâte lisse.
    Ajouter le lait chaud en mélangeant, remettre le mélange dans la casserole et laisser épaissir à feu doux sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.  
  • Quand la crème s’est formée (quand on passe un doigt sur la cuillère et que la crème ne recouvre pas ce trait, c'est prêt), retirer du feu et  ajouter le rhum. Remuer puis réserver. 
  • Préparer le biscuit génoise : battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter la farine en pluie et mélanger. Ajouter à la préparation le chocolat au lait coupé en petits dés.
  • Sortir le(s) moule(s) du frigo. Mélanger la confiture de coco et la crème pâtissière, puis étalez sur la pâte jusqu'au 3/4. Verser l'appareil à génoise par dessus. Enfourner.
  • Au bout de 20 minutes, si cela commence à trop colorer, couvrir d’une feuille de papier d'alu et continuez la cuisson encore 10 min. 

LE COULIS AU CHOCOLAT BLANC ECLAT DE COCO
  • Dans une casserole, mettre 10cl de crème et le chocolat blanc coco coupé en petits dés. Faire chauffer doucement jusqu'à obtention d'une crème lisse. Réserver. 

LE DRESSAGE
  • Sur une assiette, disposer le tourment d'amour chocolaté. Disposer une jolie quenelle de sorbet au chocolat noir à côté. Autour, mettre un filet de coulis au chocolat blanc. 
  • Pour la note vive, pétillante, rafraîchissante, ajouter quelques framboises, copeaux de chocolat et le basilic ciselé
  • Dégustez sans plus tarder ! ;-) 



Où puis je trouver les produits nécessaires pour cette recette ? 
  • Produits Alter Eco (chocolat, sucre...), supermarché et boutique en ligne ici
  • Produits Oliviers & Co (Balsamique à la vanille de Papouasie, huile d'olive de qualité...) Chez Carole (n'hésitez pas à dire que vous venez de la part des Petits Gourmets de la Robertsau !) à Strasbourg au 6 rue du fossé des tailleurs (à deux pas de la cathédrale) ou sur Internet
  • Le gingembre frais, bien meilleur qu'en poudre : supermarché rayon fruits exotiques (pensez aussi à le faire infuser, une boisson chaude ou froide très désaltérante)
  • La confiture et l'huile de coco : dans les rayons produits exotiques, cuisine du monde ou dans les supérettes asiatiques, africaines, exotiques... (je vous conseille la marque Mamour), A Strasbourg dans le quartier Gare. 
  • Et sinon, improvisez ! Utiliser un autre fruit, une autre confiture ! ;-) D'autres questions ? N'hésitez pas à nous contacter :-)



... Merci à Alter Eco et à tous les producteurs pour ces produits de qualité ...



N'oubliez pas de voter jusqu'au 21 juin sur la page Facebook d'Alter Eco -> CLIC !