28 septembre 2014

Tarte mangue coco

La 100e recette du blog sera donc sucrée !
Avez-vous aussi remarqué que les catégories du blog ont été refaites pour plus de lisibilité ? J'espère que vous retrouverez plus facilement des recettes.

Voici une délicieuse tarte fruitée qui passe très bien après un repas. Cela ressemble un peu à une tarte au citron en version exotique et moins sucrée.

La pâte sablée est délicieuse mais petit détail technique : faites attention de l'étaler sur du papier sulfurisé en laissant le film alimentaire au-dessus - il faut passer le rouleau à pâtisserie sur le film alimentaire pour éviter qu'elle se colle car celle-ci est assez friable. Pour le reste, tout est très facile !
J'ai trouvé cette idée recette sur différents blogs. Il semblerait que celle-ci provienne d'un magazine Elle. Sur le blog de Turbigo, elle propose de servir cette tarte avec un coulis de chocolat noir, pour les plus gourmands!


Pour une tarte, j'ai utilisé :


Pour la pâte à tarte :
125 g de farine de froment T80
30 g de poudre de noisettes
1 œuf
75 g de beurre mou
75 g de sucre en poudre
1 pincée de sel

Pour la garniture :
2 mangues bien mûres
3 œufs
3 cuillères à soupe de jus de citron
90 g de sucre de canne
3 cuillerées à soupe de noix de coco râpée
1/2 gousse de vanille

Préparation :
Commencez par préparer la pâte à tarte. Dans un saladier, mélangez le beurre ramolli (à température ambiante de préférence) avec le sucre et les œufs. Incorporez rapidement le sel, la farine et la poudre de noisettes. Utilisez le film alimentaire pour la décoller de vos mains et l'emballer.
Emballez-la de film étirable et laissez reposer 1h au frais - impératif sinon la pâte est trop molle.

Allumez le four à 210°C.
Étalez la pâte à tarte sur une feuille de papier sulfurisé à l'aide du rouleau à pâtisserie en roulant celui-ci sur le film alimentaire.
Piquez le fond avec des coups de fourchette puis couvrez-le d’une feuille de papier sulfurisé.
Parsemez de légumes secs ou utilisez un second plat à tarte dessus. Faire cuire à blanc pendant 15 minutes. 

Préparez la garniture : Pelez les mangues, coupez-les en morceaux et mixez-les longuement au robot avec les œufs et le sucre de canne. Ajoutez la noix de coco, le jus de citron et les grains de vanille et mixez encore rapidement.

Sortez la pâte à tarte du four et retirez le papier sulfurisé ainsi que les légumes secs ou l'autre plat utilisé au préalable. Versez la garniture à la mangue.

Baissez la température du four à 180°C.
Glissez la tarte au four pour 30 minutes.
Laissez la tarte tiédir avant de la servir.

Nous avons dégusté la tarte après un petit passage au réfrigérateur, c'était très bon. Si vous souhaitez une tarte un peu plus crémeuse, je vous conseille de mettre une cuillère à soupe de noix de coco en moins. Quant à la pâte sablée, elle était très douce, très moelleuse. Une bonne recette de base à conserver.


Bon dimanche à toutes et à tous.



                               

20 septembre 2014

Soupe potimarron et poireau

Habituellement, j'adore sublimer le potimarron dans un délicieux velouté avec lait de coco et gingembre.
Manque de bol, cette fois, je n'avais ni l'un,ni l'autre. Pas de souci, on va faire autrement !
Alors, dans le frigo, nous avons, de la crème d'amande, du poireau...dans les épices, tiens, un curry spécial acheté il y a quelques mois à l'épicerie Izrael à Paris dans le quartier du Marais. Voilà quelques petites choses qui me donnent des idées.




Pour 4 personnes, j'ai utilisé :

1 joli potimarron
1 pomme de terre
2 poireaux
1 oignon
1 gousse d'ail
1 cuillère à café d'origan
1/2 cuillère à café de curcuma
1 cuillère à café de curry non moulu
2 cubes de bouillon de poule
2 cuillère à soupe d'huile d'olive
10 cl de crème d'amande
Poivre 
1 l d'eau 





Préparation : 

Laver et couper le potimarron, retirer les graines. Les plus courageux auront la patience de garder les graines, les laver et les faire sécher afin de pouvoir les ré-utiliser.
Couper le potimarron en gros cubes en gardant la peau. Éplucher l'ail, la pomme de terre, le poireau et l'oignon puis les couper en petits morceaux. 
Dans une casserole, mettre une à deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Ajouter l'ensemble des légumes et faire revenir avec toutes les épices (curcuma, curry, origan, poivre). Les épices vont grillées et leurs goûts vont ressortir. Lorsque cela commence à accrocher au fond de la casserole, ajouter un litre d'eau ainsi  que les 2 cubes de bouillon de poule. Baisser le feu et laisser mijoter tranquillement. 
Au bout d'une vingtaine de minutes, les légumes devraient être bien cuits. Ajouter la crème d'amande. 
Laisser mijoter encore quelques minutes afin que les goûts se mélangent bien. 



Verdict : c'est bon, c'est doux et parfumé, mais je préfère largement la version lait de coco et gingembre frais. Vous pouvez la servir telle quelle ou la mixer au robot pour ceux qui préfèrent le velouté. La chair du potimarron étant très pulpeuse, si vous aimez la soupe plus liquide, je vous conseille d'ajouter encore 25 cl voire 50 cl d'eau durant la cuisson.





15 septembre 2014

Confiture de patidou, *sweet dumpling*

Comme tous les week-end, je me rends au marché de la Robertsau afin d'y acheter mes produits frais. Ce week-end, grâce au producteur certifié bio La Coccinelle d'Alsace, j'ai découvert le patidou... déjà son nom est captivant ! patidou tout doux... c'est mignonnnn... Bon, plus sérieusement, je l'ai testé en confiture comme on me l'avait conseillé et c'est tout à fait sympa ! 
En tout cas, à la maison, cette petite crème / confiture de patidou a fait un carton plein, rappelant un peu la texture de la crème de marron. 


Vous pouvez utiliser cette variété de potiron aussi en soupe, en purée...


J'ai trouvé la recette sur le site de Melle Pigut. Personnellement, j'ai utilisé le patidou entier mais si vous souhaitez une confiture plus velouté, je vous conseille de suivre le procédé de Melle Pigut qui retire la peau de la courge.

Pour 7 pots de 106 ml, j'ai utilisé :

750 g de courge patidou
375 g de sucre
1/3 de gousse de vanille
15 cl d'eau de cuisson du patidou
1 citron

Préparation :

Découper en quartiers et épépiner la courge. Cuire dans une casserole d’eau pendant environ 20 minutes jusqu’à ce que la chair soit bien molle. Égoutter en réservant 15 cl d’eau de cuisson. 

Réduire en purée les morceaux cuits avec 10cl de l’eau préalablement réservée.Vous pouvez tout mettre dans un robot. 

Mettre les 5cl d’eau restante à bouillir avec le sucre jusqu’à ce que ce dernier soit fondu. Ajouter alors la purée de courge et mélanger. Ajouter le jus d’un citron et le morceau de gousse de vanille. Mélanger à nouveau.

Laisser cuire à feu moyen pendant environ 20 minutes ou jusqu’à l’épaississement de la préparation.
Verser immédiatement la préparation encore chaude dans des pots préalablement stérilisés et refermer. Laisser refroidir le pot à l’envers en le posant sur son couvercle.

Bonne dégustation et bon début de semaine à toutes et à tous. 

12 septembre 2014

Velouté chou frisé, poireau et crème d'amande

Vous trouvez la météo tristounette et vous avez envie de vous réfugier dans un plaid bien chaud ?  je comprends tout à fait ! Mais pour vous réchauffer, rien de mieux qu'un bon velouté aussi !
Vous avez peut-être testé la recette de chou farci et il vous reste des feuilles ? Parfait, dans ce cas, vous allez pouvoir réaliser cette idée recette de soupe veloutée. 

Allez on se motive, on retrousse ses manches, à vos ustensiles !



Ingrédients :

1 Chou frisé 
2 poireaux
1 gousse d'ail 
15 cl de crème d'amande
Bouillon de poule
Sel, poivre
Muscade 
Curcuma


Préparation : 

Nettoyer les feuilles de chou ainsi que le poireau. Pour bien enlever les résidus de terre du poireau, vous pouvez le faire tremper quelques instants dans de l'eau froide additionnée de vinaigre blanc. Bien le rincer ensuite. 
Couper en fines lamelles les feuilles de chou, le poireau, l'ail, couper la pomme de terre en gros cubes.

Dans une casserole, mettre une cuillère à soupe d'huile d'olive et faire chauffer sur feu vif. Ajouter d'un coup tous les légumes coupés et bien remuer pour faire suer le tout. Dès que cela accroche dans la casserole, vous pouvez ajouter environ 30 cl de bouillon de poule. 

Saler, poivrer et ajouter le curcuma et la muscade râpée.
Laisser mijoter sur feu doux à couvert durant une vingtaine de minutes. 
Ajouter la crème d'amande et laisser mijoter encore 5 minutes afin que les goûts se mélangent bien.


Vous pouvez déguster la soupe telle qu'elle ou faire comme moi, la passer au robot afin d'obtenir un velouté.

Bon week-end à toutes et à tous !

7 septembre 2014

Confiture de reine claude au citron vert



La semaine dernière, j'ai trouvé des reines-claudes non traitées au marché et je me suis dit que j'allais tester une recette de confiture. J'ai bien aimé le petit goût de cette prune acidulée et je me suis dit que le citron vert allait pouvoir rehausser cette note là. Comme j'ai reçu des superbes épices des Antilles (oui on a été gâté !), j'ai ajouté dans ma préparation, 1/3 de noix de muscade râpée et un petit bâton de cannelle.
Le tout est succulent !

Ingrédients :

1 kg de reines-claudes
1 citron vert, son jus, son zeste
1/3 de noix de muscade
1 petit bâton de cannelle
500 g de sucre
1 bouchon de rhum brun Damoiseau

Préparation : 


Dans une casserole, mettre les fruits dénoyautés et coupés en deux.
Ajouter le bâton de cannelle et râper 1/3 d'une noix de muscade.
Ajouter le jus du citron vert, le bouchon de rhum et mettre également le citron vert dans la casserole.
Faire cuire doucement la préparation jusqu'à obtention d'une purée assez grossière.

A l'aide d'un moulin à légume, mouliner la purée obtenue en ayant pris soin d'ôter le bâton de cannelle et les morceaux de citron vert. 

Remettre la purée moulue dans la casserole et y ajouter le sucre.
Faire bouillir pendant une minute puis baisser le feu et laisser cuire encore 20 à 25 minutes. 
Mettre dans les pots préalablement ébouillantés.


Rencontre entre l'Alsace et les Antilles, Confiture de quetsche et d'abricot pays

Ah oui, ça c'est une vraie belle découverte... La confiture d'abricot pays des Antilles, j'adore ça ! 
J'étais si joyeuse quand j'en ai reçu un pot fait maison de la famille que j'en ai consommé telle qu'elle et ensuite... j'ai eu une idée. Et si je mariais l'abricot pays à la quetsche d'Alsace ! Une belle réussite !


Si vous êtes en métropole et que vous souhaitez goûter la confiture d'abricot pays, je vous conseille d'acheter celle de la marque M'amour que l'on trouve dans les épiceries exotiques en générale. 

Pour 7 pots de 106 ml :

1 kg de quetsche d'Alsace
300 ml de confiture d'abricot pays faite maison
un citron vert, son jus, son zeste
120 g de sucre

Préparation : 

Mettre dans une casserole les quetsches dénoyautées et coupées en 4. Ajouter la confiture d'abricot pays, le jus du citron vert et son zeste. Laisser compoter à feux doux pour obtenir une sorte de marmelade. 
Passer la compote obtenue au moulin à légumes, on obtient une purée très épaisse.
Remettre la purée dans la casserole et ajouter 120 g de sucre (c'est peu mais la confiture d'abricot pays en contient déjà). 
Faire cuire pendant environ 15 minutes à petit bouillon. 

Ensuite, c'est toujours le même procédé. Ébouillanter des pots et les poser sur un chiffon propre. Mettre en pot et le retourner immédiatement afin de stériliser. 



Feuilles de chou farcies

Il y a fort longtemps que je n'avais pas réalisée cette recette et j'avais oublié comme c'est bon et goûteux. Je vous laisse apprécier le déroulement un peu laborieux pour ensuite déguster ce plat éventuellement avec du riz. Hier, je l'ai consommé un peu comme une soupe avec la feuille farcie à l'intérieur. Si on veut moins de jus, on réduit les quantités de bouillon et/ou de pulpe de tomate.Vous pouvez aussi mettre moitié bouillon de poule moitié vin blanc sec. 
(Pour cette recette, je me suis inspirée de la recette de Nathalie qui a fait de bien belles photos de son plat)
 

Ingrédients pour 4 personnes, j'ai utilisé :
 
1 chou vert frisé (pour la recette, il vous faudra 10 grandes feuilles)
450 g de viande hachée (mélange porc et boeuf)
30 cl de bouillon de volaille (ou 15cl de bouillon et 15cl de vin blanc sec)
Origan
2 carottes
1/2 poireau 
1 oignon
1 gousse d’ail
1 œuf
1 boite de tomate cerises avec coulis (marque italienne) 
Sel et poivre du moulin
Huile d’olive
 
Préparation : 
 
Détachez une à une les feuilles de votre chou et mettre de côté les premières feuilles dures extérieures et le cœur pour votre prochaine soupe. 
 
Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée. Plongez  les feuilles de chou et faites blanchir 5 minutes. Égouttez-les et laissez-les refroidir.

Épluchez et lavez les carottes et le blanc de poireau (conservez le vert du poireau pour une soupe). Coupez le tout en tout petit dés. Pelez et coupez finement les oignons et l’ail.
 
Préparez la farce : Dans un robot, mélangez la viande, l’œuf, la moitié d’oignon et d’ail, l'origan et 2 feuilles de chou émincées. Salez et poivrez. 
 
Sur le plan de travail, étalez une feuille de chou et retirez la côte blanche avec un couteau. Opération à faire délicatement car la feuille peut se déchirer.
 
Déposez sur le bas de la feuille, l’équivalent de 2 cuillères à soupe de farce. Rabattre les bords vers le centre de la feuille puis roulez-la sur elle-même. Pour la fermer, utilisez soit de la ficelle de cuisine soit des cures dents. Il me restait un peu de viande alors j'en ai fait 4 petites boulettes sans feuille.
 
Dans une cocotte, faites revenir dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, faire dorer les feuilles de chou et les boulettes puis réservez.
 
Dans cette même cocotte, si les sucs de viande ont grillé au fond, vous pouvez verser encore 2 autres cuillères à soupe d’huile d’olive et faire revenir doucement les dés de carottes, le poireau, l’oignon et l’ail restant. Versez les 30 cl de bouillon de volaille (ou le mélange bouillon/vin blanc), ainsi que la petite boite de tomate cerise au jus, salez,  poivrez à votre convenance. Portez  le tout à ébullition et laissez bouillir 5 bonnes minutes. 
 
Remettre délicatement les petits choux farcis dans la cocotte. Cuire à couvert  30 bonnes minutes. Veillez à ce qu’il reste toujours du jus au fond de votre cocotte, si besoin, rajoutez un peu de bouillon. A mi-cuisson, vous pouvez retourner les feuilles farcies si celles-ci ne sont pas immergées dans le jus. 
 
Servir bien chaud et bon appétit !