12 juillet 2010

Gelée de groseilles blanches

La groseille blanche, j'adore ça ! L'an passé, j'avais réalisé seulement un pot de gelée de groseilles blanches et je l'avais bien regretté car c'était vraiment délicieux. Ce week end, au marché des petits producteurs, j'ai acheté un bon kilo de groseilles blanches. Malgré les 40 degrés qui régnaient à Strasbourg ce samedi, j'ai mijoté cette petite gelée, et ça en valait bien la peine. Je vous avoue que j'ai quand même eu très très chaud ! La recette que je vous livre est celle de ma grand-mère maternelle, la meilleure vous l'aurez compris !


Pour un kilo de fruits, j'ai fait 5 pots de gelée, j'ai utilisé :

1 kg de groseilles blanches
600 g de sucre cristallisé
1 verre d'eau

Préparation :

Dans un premier temps, passer les groseilles sous l'eau froide pour éliminer un maximum de petites feuilles ect. Ensuite, enlever les groseilles de leur petite branche.

Mettre toutes les groseilles dans une casserole avec un verre d'eau et faire chauffer sur feu moyen. Cela va commencer à bouillir, baisser le feu et attendre que les groseilles soient éclatées afin d'en récupérer le jus.

Préparer un chinois au dessus d'un saladier. Vider au fur et à mesure les groseilles éclatées et leur jus dans le chinois. Avec une cuillère, écraser bien les groseilles pour récupérer un maximum de jus et de pulpe.

Une fois que vous avez récupéré tout le jus et la pulpe, peser le mélange. J'en ai obtenu 700g. Remettre ce mélange dans la casserole et ajouter 600g de sucre. Normalement, c'est 700g de jus - 700g de sucre mais je voulais quand même en mettre un peu moins.

Faire bouillir ce mélange. Baisser le feu et laisser mijoter un quart d'heure environ à petits bouillons tout en remuant régulièrement. Faire le test de l'assiette : déposer une goutte de confiture et voir si elle se fige ; si c'est bon, vous pouvez mettre en pot.

Juste avant de mettre en pot, il faut les préparer. Ébouillanter les pots et les couvercles et les poser sur un torchon de vaisselle propre. Mettre la gelée dans les pots, refermer immédiatement et retourner le pot pendant 24h.

Je met toujours un peu de gelée/confiture dans un verre pour la déguster dans les jours qui viennent. Delicious !

6 juillet 2010

Sorbet fraise parfumé à la lavande

Quoi de mieux qu'un bon sorbet pour se rafraîchir par ces temps de grande chaleur ? Je vous propose une recette de sorbet à la fraise que j'ai trouvé dans mon livre "glaces et sorbets" de Thomas Feller. J'adore ce livre, il propose de nombreuses recettes classiques et d'autres complètement atypiques. Par exemple, il propose d'allier un sorbet au porto avec du melon et j'ai d'ailleurs testé cette configuration : de la glace au romarin accompagnée d'un toast de chèvre frais grillé, une entrée en chaud-froid qui est très étonnante. J'ai parfumé ce sorbet à la fraise en faisant infuser de la lavande dans la préparation ; l'an passé, j'avais parfumé ce sorbet avec du thym frais, c'était très sympa aussi.



Pour 3 personnes, j'ai utilisé :

300 g de fraises du producteur
1/2 citron AB
100 g de sucre (ou moins) AB
15 cl d'eau minérale ou filtrée
une cuillère à café de lavande séchée (cueillie en haute montagne)

Préparation :

La veille : laver et équeuter les fraises. Mixez-les afin de les réduire en soupe. Dans une casserole porter à ébullition l'eau, le jus du demi citron et le sucre. Mettre une cuillère à café de lavande dans un sachet à thé (ou boule à thé) et laisser infuser dans ce sirop.

Dans une jatte, mélanger le sirop réalisé avec la soupe de fraise et laisser reposer une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain : mettre la préparation dans la sorbetière et faire turbiner pendant 20 à 30 minutes.

Bonne dégustation !

5 juillet 2010

Sauce tomate aux fèves

Une recette simplissime et qui permet d'utiliser des fèves fraîches. On peut manger ces fèves crues ou cuites mais moi je les préfère cuites et mélangées avec la tomate car ça change vraiment la sauce habituelle, encore une variante intéressante !


Pour deux personnes, j'ai utilisé :

une brique de pulpe de tomate
2 cuillères à soupe de concentré de tomate
Sel, poivre
quelques feuilles de basilic

Préparation :

Équeuter les haricots, les ouvrir en deux et récupérer les fèves. On peut enlever la première peau, c'est plus agréable quand on les mange ensuite. Sinon, faites comme moi, enlever la peau une fois que c'est cuit, c'est bien plus facile.


Faire chauffer la pulpe de tomate dans une poêle et ajouter les fèves. Mettre les deux cuillères de concentré de tomate, saler et poivrer. Laisser mijoter pendant une bonne demi heure. On peut ajouter un peau de sauce bolognaise de la marque italienne "De cecco". Je n'ai vraiment pas l'habitude d'utiliser des sauces en pot mais celle-ci est vraiment succulente.

Vous pouvez ajouter de la carotte dans la sauce si vous craignez quelle ne soit acide. Faire cuire des pâtes et mélanger les à la sauce.

Servir bien chaud avec quelques feuilles de basilic frais au dessus. Buon apétito!