21 avril 2010

Tartellettes noisettines aux pommes

Pour ces tartelettes, j'ai utilisé une recette de tarte amandine aux pommes. Il me restait une pâte sablée et j'ai utilisé un emporte pièce en forme de fleur pour faire des petits fonds de tartes que j'ai disposé dans des ramequins. J'ai ensuite préparer l'appareil à base de poudre de noisette réparti sur les fonds de tarte garnis de pommes. Vous pouvez utiliser les mêmes quantités pour une tarte classique. Avec le reste de préparation à base de poudre de noisette, j'ai rempli des petits moules sans pâte, ni pomme.
C'était un délice, et il n'y a pas que moi qui l'ai dit !


Pour 6 tartelettes et 6 petits moules :
1 pâte sablée
125 g de beurre ramolli
75 g de sucre
2 oeufs
125 g de poudre de noisette
1 cuillère à soupe de farine
2 pommes

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C. Découper les fonds de tarte dans la pâte sablée et les disposer dans des ramequins ou dans des moules à tartelettes si vous en avez ainsi que dans des mini moules.

Préparer l'appareil à la noisette : fouetter le beurre et le sucre, puis ajouter les oeufs un par un en mélangeant délicatement. Incorporer la poudre de noisette et la farine et mélanger le tout.

Étaler la garniture dans les fonds de tartelettes et dans les mini moules. Répartir les quartiers de pommes en pressant légèrement pour qu'ils s'enfoncent dans la garniture, mais seulement dans les ramequins. Dans les mini moules, laisser juste de la préparation à la noisette, vous obtiendrez un fondant à la noisette très savoureux.


Faire cuire environ 30 minutes, tout en surveillant, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

14 avril 2010

Polpettes

La cuisine italienne, chez nous, c'est quasiment nos spécialités préférées. Depuis que j'ai trouvé le livre My Little Italie, dans un marché aux puces, je me suis dit qu'il était temps de passer du stade de la dégustation au stade de la préparation des spécialités italiennes.
Vous savez que je ne suis pas fan de la viande mais les polpettes c'est...c'est bien plus que cela ! Ce sont de délicieuses boulettes de viande à l'italienne dans lesquelles on peut utiliser différentes viandes, je vous mets les variantes proposées par My Little Italie à la fin de la recette.
Une petite salade verte ou une salade radis noir/pomme accompagnent agréablement le tout.


Pour 4 personnes, j'ai utilisé :

500 g de viande haché de veau (non, ne criez pas!, ce n'est pas hors de prix si vous allez dans une boucherie qui s'approvisionne en viande locale comme celle-ci : La pays'anne à Hoenheim).
50 g de pain
10 cl de lait
1 oeuf
50 g de parmigiano regiano
2 poignets de persil haché
Beurre
Huile d'olive AB
Farine
Sel, poivre
1 gousse d'ail

Préparation :

Faire tremper le pain dans le lait préalablement tiédi. Laisser le pain se ramollir.
En attendant, faire revenir les échalotes à feux doux dans un peu de beurre. Réserver.
Écraser le pain ramolli dans le lait afin d'en faire une purée.

Dans un saladier, mélanger la viande hachée, le pain écrasé, les échalotes, l'oeuf, le parmesan râpé, le sel, le poivre et le persil haché (pour hacher très finement, mettre le persil dans un verre et le couper avec des ciseaux). Mélanger bien (à la fourchette ou à la main) cela doit être homogène.

Façonner des boulettes de la taille d'une noix, les aplatir un peu et les fariner. Déposer les polpettes dans un plat avec un film alimentaire et les laisser se raffermir au frigo pendant environ 20 minutes.

Dans une poêle, faire dorer les polpettes dans de l'huile d'olive, cela prend environ 15 minutes pour qu'elles soient bien cuites. La viande de veau permet aux boulettes de ne pas être sèches du tout.

Accompagner avec une salade de crudités de votre choix. Les polpettes sont encore meilleures à manger froid le lendemain !

Les variantes proposées par le livre :

-Remplacer un quart de viande de veau par du maigre de porc et de la saucisse.
-100% boeuf ou 100% agneau haché
-Pour des boulettes au poulet, mixer 400g de blancs de poulet et ajouter 250 g de ricotta, 1 oeuf, 30 g de parmesan, sel, poivre. Servir avec une sauce tomate par exemple.

11 avril 2010

Trio à la poire, yaourt et speculoos

J'avais envie d'un petit dessert pour accompagner la suite du repas alors j'ai regardé ce qu'il y avait dans mes placards et dans mon frigo. Autrement dit, la vraie cuisine du placard, comme on l'appelle et c'est ce que je préfère ! Un yaourt brassé, des speculoos et des poires bien bien mures...et on fait ça, un dessert léger et frais :


Pour deux belles coupelles :

1 yaourt nature brassé
4 spéculoos à l'épeautre AB
2 belles poires bien mûres AB
1 pincée d'amandes effilées
1 pincée de fleurs de jasmin cristallisées (facultatif)


Préparation :

Mettre au fond de chaque coupelle 2 spéculoos cassés grossièrement. Ajouter 2 cuillères à soupes de yaourt nature.

Couper en petits morceaux les poires. Ajouter les morceaux de poire sur le yaourt puis recouvrir avec le reste de yaourt. Bien mélanger le tout et répartir au dessus les 2 autres spéculoos en morceaux.

Ajouter quelques amandes effilées et quelques fleurs de jasmin cristallisées au dessus. Mettre au frais jusqu'au moment de servir.

Spaghetti potiron noisette

Au marché situé place de la cathédrale à Strasbourg le samedi matin, le producteur chez qui j'ai l'habitude d'acheter, avait encore des potirons. Les légumes de printemps ne vont pas tarder à le remplacer mais en attendant, on le déguste encore. Cette recette est inspiré de la recette de Fettucini au potiron d'Océane. J'ai remplacé la sauce tomate par de la crème d'avoine.


Pour deux personnes, j'ai utilisé :


300 g de potiron
3 blancs de poireau
20 cl de crème d'avoine AB
1 pincée d'estragon
1 poignée de noisettes AB
Sel, poivre
30 g de parmesan
200 g de spaghetti "ail quinoa persil" AB

Préparation :

Enlever l'écorce du potiron et le couper en cubes. Faire cuire dans l'eau bouillante pendant environ 15 minutes. Il faut que ce soit cuit sans que cela fasse de la purée.



En attendant, émincer les blancs de poireau et le nettoyer dans l'eau froide additionnée de vinaigre blanc (élimine les impuretés comme la terre). Dans une poêle, faire une fondue de poireau dans un peu de beurre.

Ajouter ensuite la crème d'avoine, le sel, le poivre. Égoutter les cubes de potiron et les ajouter à la crème avec le poireau. Laisser mijoter sur feux doux pendant 10 minutes.

En attendant, faire cuire les spaghettis. Ajouter le parmesan dans la sauce aux légumes puis les noisettes préalablement concassées grossièrement. On peut ajouter un peu d'estragon en fin de cuisson.


Servir les spaghettis avec quelques cuillères de sauce potiron, poireau, crème d'avoine et noisettes au dessus. Saupoudrer de parmesan et déguster bien chaud.

7 avril 2010

Tarte aux pommes version chataigne

En ce moment, je m'amuse à tester de nouvelles farines et à remplacer les ingrédients que l'on utilise habituellement par des produits, par exemple, d'origine végétale, et j'avoue que je suis plus que séduite par toutes ces nouvelles saveurs que je découvre. La tarte aux pommes, un classique vous allez me dire. Oui..., mais je vous mets au défi de tester cette recette avec une pâte brisée avec de la farine de châtaigne ou cette autre tarte aux pommes à la pâte aux céréales.

La pâte brisée

125 g de farine de blé
125 g de farine de châtaigne AB
10 cl d'huile d'olive AB
8 cl d'eau tiède
2 c.à. soupe de sucre de canne

Mettre dans une jatte les deux farines et le sucre. Faire une fontaine et y ajouter l'huile d'olive puis l'eau chaude. Mélanger le tout en formant une boule bien homogène. Étaler cette pâte avant de la mettre dans un plat à tarte.

La tarte

3 oeufs AB
20cl de crème d'avoine AB (alternative saine à la crème fraîche et bien plus légère)
2 c.à soupe de sucre de canne
1/2 gousse de vanille des Comores de mon épicier
1 pincée d'amandes effilées

Préchauffer le four à 180°C.
Piquer la pâte brisée avec une fourchette.

Éplucher les pommes et les couper en quartier. Disposer les pommes sur la pâte.

Préparer l'appareil à tarte en mélangeant les oeufs, la crème d'avoine, le sucre et les grains de vanille que vous aurez gratter dans la belle gousse. (On peut mettre le reste de la gousse dans une bouteille de rhum.)

Répartir cet appareil sur la tarte, parsemer les amandes effilées au dessus et enfourner pour 20 à 30 minutes de cuisson à 180°C.


Le "rooïbos des vahinés" (thé rouge sans théine) du Palais des Thés accompagnera très bien la dégustation de cette tarte au goût bien prononcé.

4 avril 2010

Muffins pomme chataigne

Je ne me lasse pas de consulter le blog de Karen remplis de bonnes idées et saveurs pour tous. Et quand je dis tous, c'est sans exception puisqu'elle publie des recettes sans lait, sans oeufs, sans gluten pour que les personnes ayant des allergies alimentaires puissent aussi profiter des délices culinaires.
J'ai suivi la préparation qu'elle indique en adaptant les ingrédients avec ce que j'avais chez moi et ça donne ça, une bonne idée de goûter pour les petits comme pour les grands.

Pour 12 muffins :
150g de farine de blé
150g
de farine de châtaigne
3
œufs
150g
de sucre de canne blond
80ml
de lait "châtaigne, avoine, noisette"
100g
de beurre
1
sachet de levure
2c.à.café
de cannelle (facultatif)
2/3 pommes

Préparation :
Éplucher les pommes et les couper en petits dès.

Dans un récipient, mélanger le sucre de canne et les œufs jusqu'à blanchissement (pour la légèreté). Ajouter les farines de blé et de châtaigne. Faire fondre le beurre.

Délayer la pâte avec le lait "châtaigne, avoine, noisette", puis ajouter la beurre fondu. Mélanger bien pour obtenir une pâte homogène.

Ajouter la levure, la cannelle et mélanger de nouveau. Ajouter les dés de pomme et les mélanger délicatement à la pâte à l’aide d’une maryse.


Verser la pâte dans les alvéoles du moule à muffins jusqu'au 3/4. Faire cuire 15 minutes thermostat 6 ou 180°C.

Muffins banane/cacao et banane/tonka

Je récidive avec une nouvelle série de muffins réalisés à l'occasion d'une de mes visites dans ma famille. Une bonne occasion pour éviter de gâcher des bananes bien trop mûres. J'ai utilisé une recette à base de yaourt pour qu'ils soient bien moelleux. Retrouver la liste des ingrédients que j'ai utilisé pour chaque type de muffins et ensuite la préparation de la pâte. Facile, rapide, sans oeuf, et sans balance de cuisine car on utilise le pot de yaourt comme doseur. Le plus difficile est d'attendre qu'ils refroidissent avant de les goûter !

Pour environ 9 muffins de chaque

Muffin banane parfumé à la fève Tonka :

1 yaourt
1 pot de sucre de canne
1 pot de farine de blé AB
1 pot de farine 5 céréales et graines AB
1/2 pot d'huile d'olive AB
1/2 sachet de levure
2 bananes
3 c.à.soupe de lait
1/2 fève tonka
quelques amandes effilées

Muffin banane parfumé au cacao

1 yaourt
1 pot de sucre de canne
1 pot de farine de blé
1 pot de farine semi complète AB
1/2 pot d'huile d'olive AB
1/2 sachet de levure
2 bananes
3 c.à.soupe de lait
4 c.à. soupe de cacao amer AB
10 g de chocolat en morceaux (facultatif)
Préparation :

Couper les bananes en morceaux assez gros, il faut qu'ils soient fondants dans le muffin et non pas sous forme de purée une fois cuits.

Mélanger les ingrédients secs d'un côté : les farines, le sucre, la levure, le cacao / la fève tonka râpée finement puis les morceaux de bananes.

Dans un autre récipient, mélanger le lait, le yaourt, l'huile.

Ajouter le premier mélange au second sans trop mélanger.

Verser la pâte dans les moules à muffins au 3/4, puis saupoudrer d'amandes effilées pour ceux à la fève tonka.

Enfournez pendant 20 à 25 minutes à 180 °.