30 mars 2010

Risotto au potiron et à la verveine

Le dernier bout de potiron a été honoré dans un risotto dont la recette est la même que pour le risotto au potiron et à la sauge. On le parfume à la verveine au lieu de la sauge ce qui apporte un petit goût citronné qui relève le tout. Au moment de servir, j'ajoute des amandes effilées et un peu de parmesan.

Pour deux personnes, j'ai utilisé :

- 100g de riz à risotto (arborio ou carnaroli)
- 300g de potiron épluché
- Une petite poignée de feuille de verveine
- 1/2 oignon
- 1/2 l d'eau additionné d'1 cube de bouillon de légumes (AB)
- Parmesan
- Margarine végétale (AB)
- Sel, poivre

Préparation :
Enlever l'écorce du potiron et couper la chair en cubes. Émincer l'oignon en lamelles fines. Dissoudre le bouillon de cube dans l'eau chaude.

Faire cuire les dés de potiron pendant environ 15 minutes dans l'eau bouillante puis laisser égoutter afin que toute l'eau s'évacue.

Dans une poêle, faire fondre une bonne cuillère à soupe de margarine et faire revenir l'oignon émincé finement en remuant. Avant qu'il ne prenne une couleur, verser le riz et remuer jusqu'à ce que les grains s'enrobent de beurre et deviennent un peu translucides. Mettre sur feux doux.

Arroser le riz avec la moitié de bouillon. Mettre les feuilles de verveine pour qu'elles infusent durant la cuisson. On ajoutera le reste du bouillon au fur et à mesure de la cuisson du riz qui absorbe le liquide. Il faut compter 30 minutes de cuisson à petits frémissements en général pour qu'il soit fondant. La cuisson du riz terminée, ajouter les dés de potiron, mélanger. Dresser l'assiette et ajouter quelques amandes effilées et un peu de parmesan. Laisser reposer une minute afin que les goûts se lient et déguster.

21 mars 2010

Quiche épinards et chèvre frais

En voilà une belle quiche colorée ! Pour cela, j'ai fait une pâte brisée à la farine de maïs avec un mélange de farines 5 céréales et graines (ma préférée, pour l'aurez compris!). Pour les personnes allergiques au gluten, on peut utiliser seulement la farine de maïs pour faire cette pâte brisée et ce sera sans gluten.

Pour une quiche, j'ai utilisé :

Pour la pâte brisée maïs/5 céréales :

10 cl d'eau chaude 10 cl d'huile d'olive AB 125 g de farine de maïs AB 100 g de farine 5 céréales et graines AB 25 g de farine de blé classique Sel, poivre

Dans un saladier, mettre les farines, le sel, le poivre et faire un puits. Ajouter l'eau chaude puis l'huile d'olive. Tout de suite après, mélanger doucement à l'aide d'une cuillère jusqu'à ce que cela s'amalgame un peu (2 ou 3 tours de cuillères). Ensuite, former une boule homogène avec les mains. La pâte peut être difficile à étaler ou s'effriter à cause des graines qu'il y a dans la farine 5 céréales. Alors, essayez de l'étaler directement sur un papier sulfurisé que vous n'aurez plus qu'à mettre dans le plat à tarte ensuite.
Pour la quiche :

2, 3 grosses poignées d'épinards surgelés
1 fromage de chèvre frais (type Chavroux)
1 crottin de chavignol
3 oeufs
20 cl de crème semi-épaisse
3 cuillères à soupe de lait
Sel, poivre

Préparation : Mettre les épinards dans une casserole avec un peu d'eau et laisser dégeler sur feux doux.

Pendant ce temps, préparer l'appareil à quiche : dans une jatte, mettre la crème, les oeufs, le lait, le sel, le poivre et le chèvre frais. Battre le tout avec un fouet électrique jusqu'à ce que le mélange soit homogène
Préchauffer le four à 180°C.

Une fois que les épinards sont dégelés, les mettre dans une passoire pour qu'ils égouttent un peu. Les répartir ensuite sur la pâte. Couper le crottin de chavignol en tranches fines et les répartir au dessus des épinards. Ajouter l'appareil préparé précédemment.

Faire cuire à 180°C pendant 30 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit bien doré.
Accompagner cette quiche avec une salade verte agrémentée de roquette et de sésame. Bon appétit les papilles !

16 mars 2010

Madeleines au saint marcellin

Toujours pour les apéros dînatoires, pour les fans de fromage, voici la recette version au saint marcellin. Même base que pour les muffins, on ajoute seulement du Saint marcellin en dés et on fait cuire la pâte dans des moules à madeleines pour faire de plus petites bouchées.
Pour 18 madeleines :

160 g de farine de blé
130 ml de lait
2 oeufs
2 cuillère à café de levure
Sel, poivre, pavot.
1 saint marcellin

Préparation :

Dans un saladier, on mélange les ingrédients secs (farine, levure, sel, poivre, une poignée de pavot, le saint marcellin coupé en petits dés).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le lait et ajouter ce mélange dans le premier saladier avec les ingrédients secs. Mélanger vigoureusement.

Répartir la pâte dans les alvéoles des moules à madeleines et faire cuire environ 10/15 minutes à 180°C. Une fois que c'est bien dorer, c'est cuit. Ne remplissez pas trop les alvéoles car lorsque le saint marcellin fond, cela risque de couler un peu.
Bonne dégustation !

Muffins chorizo, oignon, curry

Pour un véritable apéritif dînatoire, rien de mieux que de varier les muffins salés. La recette ne prend que 15 minutes de préparation et 15 minutes de cuisson. Vous n'avez pas le temps de les préparer le jour même ? vous avez envie d'être tranquille le jour où vous recevez vos invités ? Aucun problème avec ces muffins que vous pouvez congeler et sortir quelques heures avant votre apéritif. Passer les au four une dizaine de minutes et ils retrouveront toutes leurs valeurs gustatives et leurs croustillants.

Pour une dizaine de muffins, j'ai utilisé :

80 g de farine de blé
80 g de farine semi complète AB
130 ml de lait 1B
2 oeufs
100 g de chorizo doux
2 cuillères à café de levure sans phosphate
1 oignon (assez gros ou deux petits)
1 cuillère à soupe de curry
Thym, sel et poivre

Préparation :

Couper en petite rondelles le chorizo et enlever la peau. Trancher l'oignon finement et faire des petits cubes.

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les ingrédients secs : les deux types de farine, la levure, le sel, le poivre, le curry, les cubes d'oignon et les petites tranches de chorizo coupées en 4. Bien mélanger.

Fouetter les oeufs avec le lait dans un bol. Ajouter cela aux ingrédients secs en mélangeant vigoureusement; Il doit rester des endroits où on voit un peu de farine.

Répartir la pâte dans les moules à muffins et saupoudrer de thym. Faire cuire pendant 15 minutes à 180°C.


Muffins carotte, noisette, farine de quinoa

Une recette idéale à faire en apéritif ou pour accompagner une salade de crudités. On utilise la même base de pâte à muffins salés (celle des muffins aux tomates séchées) et on ajoute les carottes, les noisettes et on fait un changement de farine qui relève un peu le tout.

Pour une dizaine de muffins environ :

80 g de farine de blé
80 g de farine de quinoa AB
130 ml de lait
2 cuillère à café de levure
2 oeufs
2 carottes
1 poignet de gruyère
Sel, poivre
Cumin
1 poignée de noisettes
1 pincée de graines de moutarde

Préparation :

Éplucher les carottes, les couper en mini cubes et les faire cuire dans l'eau bouillante, additionnée d'une pincée de cumin, pendant environ 10 minutes. Les égoutter et réserver.

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger les ingrédients secs : les deux types de farines, le sel, le poivre, un peu de cumin, les noisettes et la levure.

Dans une autre jatte, mélanger le lait avec les oeufs légèrement battus.

Ajouter d'un coup les carottes dans le mélange secs et recouvrir du mélange oeufs-lait. Mélanger vigoureusement sans trop travailler la pâte, il doit rester des endroits où on voit un peu de farine.

Répartir la pâte dans des moules à muffins et saupoudrer de graines de moutarde. Faire cuire pendant 15 min à 180°C.

N.B. : toutes les recettes de muffins salés pour apéritif se congèlent très bien. On les fait décongeler quelques heures avant de les réchauffer au four pendant 10 minutes à 150°C.

10 mars 2010

Brioche : 1ère essai

A vrai dire, cette recette devrait plutôt s'appeler "brioche 3e tentative" car les deux essais précédents étaient loin d'être concluant ! Celle-ci n'est pas parfaite mais la pâte est montée et elle était assez moelleuse même si l'intérieur n'était pas suffisamment aéré.

Pour une brioche, j'ai utilisé :

450 g de farine de blé
15 g de levure de boulanger fraîche
15 cl de lait 1/2 écrémé AB
40 g de sucre rapadura (sucre complet)
20 g de sucre en poudre classique
75 g de beurre
1 cuillère à café de sel fin
1 oeufs
1 cuillère à soupe de lait (pour la dorure)

Préparation :

Faire tiédir le lait. Dans un bol, délayer la levure fraîche avec le lait tiède.

Dans une grande jatte, mélanger la farine, le sucre et le sel. Faire un puit. Ajouter l'oeuf, le beurre fondu et le mélange lait-levure.Pétrir à la main une quinzaine de minutes. La pâte doit être élastique et souple. Laisser reposer 1h30 à proximité d'une source de chaleur (ça monte bien mieux !).

Donner un tour à la pâte, c'est-à-dire la replier une fois vers l'avant, une deuxième fois du côté, une troisième fois de nouveau vers l'avant et une dernière fois vers le côté. Stop, n'y touchez plus, il ne faut pas pétrir davantage (conseil de mon pépé boulanger). Laisser reposer à nouveau la brioche à proximité de la chaleur.

Faire chauffer le four à 180°C. Dorer la pâte avec le lait (on peut aussi mettre un peu de jaune d'oeuf). Faire cuire pendant environ 20/30 minutes.

Délicieux pour le petit déjeuner du lendemain !
N.B. : je vous conseille de laisser monter plus longtemps (disons 4 à 5h, bien au chaud) la pâte afin que la brioche soit bien aérée, c'est ce que je ferais la prochaine fois.

3 mars 2010

Muffins tomates séchées et parmesan

Une idée de salés fais maison pour accompagner l'apéro ? Il me restait des tomates séchées alors j'ai décidé de les mêler à une pâte à muffins salés en utilisant deux types de farines. Recette facile et rapide garantie !

Pour 6 muffins et 9 madeleines, j'ai utilisé :

80g de farine de blé
80g de farine 5 céréales et graines AB(celle utilisée pour la pâte sablée -> ici)
2 cuillère à café de levure chimique sans phosphate
130 ml de lait AB
2 oeufs
6 quartiers de tomates séchées
40 g de parmesan
une poignée de gruyère (facultatif)
Thym, Sel, PoivrePréparation :

Préchauffer le four à 180°C.

1) Mélanger les ingrédients secs dans un saladier : farines, levure, tomates séchées, parmesan, gruyère, sel, poivre, thym.

2) Mélanger dans un bol les oeufs battus avec le lait

3) Mélanger le lait avec les oeufs sur les ingrédients secs d'un seul coup et amalgamer le tout rapidement sans trop travailler. Le secret de la pâte à muffins est de ne pas mélanger le tout parfaitement, on doit voir par-ci par-là des traces de farine.

4) Verser la préparation dans les moules en silicone (j'ai ajouté quelques graines de moutarde au dessus) et cuire pendant 15 minutes à 180°C.

Dégustez !

Gâteau au yaourt *Citron Pavot*

Voilà une recette que j'adore car d'abord, elle vient d'une de mes grand-mères et ensuite, c'est une super base de gâteau au yaourt moelleux à souhait. Le gâteau se fait assez rapidement et l'on peut ajouter tout ce qu'on veut en fonction des envies, des restes, des farines, des fruits ect. Je l'ai déjà testé avec du zeste de citron et du pavot (la version que je vous propose aujourd'hui), des cranberries séchées et du zeste de citron, des dattes et de la farine complète ect ...Le gâteau se garde facilement plusieurs jours dans un film alimentaire ou une boite hermétique. C'est une recette facile pour laquelle on utilise le pot de yaourt comme mesure.

Ingrédients :

1 mesure = 1 pot
1 yaourt nature AB
3 oeufs
3 mesures de farine
2 mesures de sucre
3/4 de mesure d'huile
1 paquet de levure
1 citron non traité (!)
Pavot

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.

1) Mélanger les ingrédients secs dans une jatte : la farine, le sucre, la levure, le zeste de citron, le pavot.

2) Faire une fontaine. Ajouter les jaunes d'oeufs et l'huile.

3) Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement à la pâte.

4) Verser la préparation dans un moule à cake beurré ou couvert de papier sulfurisé et cuire à 180°C pendant 25 à 30 minutes (tester la cuisson en mettant la pointe du couteau, si le couteau ressort intact, c'est cuit). Selon les fours, la cuisson peut varier.Bon goûter !

N.B. : on peut ajouter à la préparation des fruits frais, des fruits séchés (noisettes, amandes, cranberries, raisins, dattes...), varier les types de farine (céréales, complètes, sarrasin, châtaigne, sésame ect), les graines (sésame, pavot...)...