23 février 2010

Tarte aux pommes, pâte sablée aux céréales

De ma dernière visite à Lyon, j'ai rapporté des fèves Tonka du super magasin "du bruit dans la cuisine", ça faisait longtemps que j'avais envie de tester ça ! Cette fève a une sublime odeur d'amande et de vanille, elle relève généreusement toutes sortes de gourmandises.

Je vous propose aujourd'hui une super recette que j'ai trouvé chez "alice cuisine" en cherchant une recette avec de la fève tonka et des pommes. Tout le monde a été surpris par la pâte sablée aux céréales qui change radicalement le goût par rapport à une tarte aux pommes traditionnelle. Je n'ai pas encore récupérer les photos de cette tarte, je les mettrai en ligne d'ici quelques temps. Sinon, vous pouvez jeter un oeil à celle d'Alice en cliquant : ici. J'ai quasiment suivi à la lettre sa recette.
Cette tarte est composée d'une pâte sablée à la farine complète et à la farine de quinoa, recouverte d'une compote de pomme parfumée à la fève tonka. Sur la compote, on ajoute les quartiers de pommes que l'on nappe d'un sirop au Rapadura après cuisson.

Pour cette recette, j'ai utilisé :

- Pour la pâte sablée aux céréales :
100g de farine complète multi céréales (celle de chez Biocoop)
100g de farine de quinoa AB
100g de sucre complet (Rapadura) AB
100g de beurre en dés froid (type Fleurier, mon préféré pour la pâtisserie)
1 oeuf
1 cuillère à café de levure (sans phosphate) AB

- Pour la compote de pommes :
3 pommes
1 verre d'eau
1 fève tonka râpée

- Pour les quartiers de pommes :
Compter 5 pommes

- Pour le sirop :
2 cuillères à soupe de sucre complet Rapadura
6 cuillères à soupe d'eau

Préparation :

Pâte sablée aux céréales : mélanger tous les ingrédients à la main jusqu'à ce que l'ensemble forme une boule homogène. Former un rouleau régulier et l'emballer dans un film alimentaire. Laisser reposer la pâte au réfrigérateur pendant le reste de la préparation (à peu près 1h).
Pendant ce temps, éplucher les pommes, les épépiner et les couper en cubes. Les mettre dans une casserole avec le verre d'eau. Laisser cuire à feux doux jusqu'à ce que les pommes soient fondantes. Écraser les morceaux de pommes pour en faire une compote. Râper la fève tonka dans cette compote et mélanger. Réserver.

Préchauffer le four à 180°C sur chaleur tournante. Pendant le préchauffage, émincer les autres pommes et les couper en quartiers.

Étaler la pâte sablée uniformément dans le plat à tarte. On peut utiliser le film pour l'étaler dans le plat, cela évite que la pâte colle aux mains et ait du mal à s'étaler. Recouvrir la pâte de compote et déposer au dessus les quartiers de pomme.

Enfourner pour 30-35 minutes. En attendant, préparer doucement le sirop : faire chauffer sur feux doux le sucre et l'eau jusqu'à ce que le mélange devienne comme un sirop.

On met le sirop sur la tarte une fois qu'elle a tiédie.

Le tout donne un résultat surprenant, essayez !


21 février 2010

Risotto au potiron et à la sauge

Le dernier "Cuisine et vins de France" propose une recette de risotto au parmesan, potiron et sauge bien alléchante. Je m'en suis servie de base pour la recette que je vous propose aujourd'hui. C'est un plat unique bon marché, végétarien si on le souhaite (on ne mettra pas de lardon dans ce cas) et coloré grâce à la courge. Pour faire ce plat, comptez quand même une heure avant de passer à table. Le risotto se sert traditionnellement directement après la cuisson du plat mais réchauffer c'est aussi très bon.

Pour 4 personnes, j'ai utilisé:

- 200g de riz à risotto (arborio ou carnaroli)
- 600g de courge muscade épluché
- Une bonne poignée de lardons allumettes
- Une petite poignée de feuille de sauge (Agri Bio)
- 1 oignon
- 1/2 l d'eau additionné de 2 cubes de bouillon de légumes (AB)
- Parmesan
- Margarine végétale (AB)
- Sel, poivre

Préparation :

Enlever l'écorce de la courge et couper la chair en cubes. Émincer l'oignon en lamelles fines. Dissoudre les bouillons de cube dans l'eau chaude.

Dans une poêle, faire chauffer une cuillère à soupe de margarine et faire revenir les dés de potiron pendant 10/15 minutes. Ajouter les feuilles de sauge, les lardons, saler et poivrer légèrement. Une fois que le potiron est cuit, réserver hors du feu.

Faire fondre 2 cuillères à soupe de beurre dans une autre poêle. Mettre l'oignon à fondre en remuant. Avant qu'il ne prenne une couleur, verser le riz et remuer jusqu'à ce que les grains s'enrobent de beurre et deviennent un peu translucides. Mettre sur feux doux.

Arroser le riz avec la moitié de bouillon. on ajoutera le reste du bouillon au fur et à mesure de la cuisson du riz qui absorbe le liquide. Il faut compter 30 minutes de cuisson à petits frémissements en général pour qu'il soit fondant.

La cuisson du riz terminée, ajouter la préparation de courge à la sauge. Laisser reposer une minute afin que les goûts se lient et déguster. Quelques remarques :

- On peut remplacer une partie de l'eau additionnée de bouillon par 15cl de vin blanc que l'on met en début de cuisson du riz, laisser évaporer et ensuite continuer à mouiller le riz avec le bouillon.

- 2 cubes de bouillon rend ce plat relativement salé. La prochaine fois je n'en mettrai qu'un et si besoin, on peut toujours rectifier l'assaisonnement à la fin.

- Étant donné que c'était déjà bien salé, je n'ai pas ajouté le parmesan sur tout le plat. Chacun a pu en ajouter à sa guise, ce qui je l'avoue, relève bien le plat.

- Dans la recette donnée par Cuisine et vins de France, il y a de la pancetta que j'ai décidé de remplacer par des lardons. J'ai trouvé que finallement les lardons n'avaient pas trop de lieu d'être dans ce plat. Je préfère avant tout le bon goût du potiron muscadé.

N.B. : Clin d'oeil à la gentille complice avec qui cette recette a été réalisée.