11 avril 2008

Muffins à la poire et au sésame

On utilise aussi le pot de yaourt comme mesure, ça permet de gagner du temps. Ma touche personelle ? utiliser de l'huile de sésame au lieu de l'huile d'olive, cela permet de lier le tout et sublimer l'odeur et le goût du sésame grillé.

Pour 6 muffins
Ingrédients

- 1 yaourt
- 1 pot de sucre dont 2 sachets de sucre vanillé (éventuellement)
- 2 pots de farine
- 2 cuillères. à soupe de sésame
- 1/2 pot d'huile de sésame, excellent !
- 1/2 sachet de levure chimique
- 2 poires
- 2 cuillères. à soupe de lait

Préparation

- Épluchez et coupez les poires en morceaux. Réservez.
- Mélangez la farine, le sucre, la levure, le sésame.
- Dans un autre récipient, mélangez le lait, le yaourt, l'huile.
- Ajoutez le premier mélange au second, puis ajoutez les poires.
- Verser la pâte dans les moules à muffins au 3/4, puis saupoudrer de sésame.
- Enfournez pendant 20 à 25 minutes à 180 °.

Muffins "Côte d'Or"

Voilà une recette faite à base de pâte à muffins, on y inclut une petite cuillérée de pâte à tartiner « côte d’or » chocolat au lait, ou chocolat noir, que je trouve personnellement au Luxembourg et pas en France. On peut la remplaçer par du Nutella ou bien, encore mieux, et là les connaisseurs ne me contrediront pas, de la « chocolade » ! (vous trouverez ça dans les magasins diet ou de produits bio, mais si vous voulez en commander en grandes quantités, allez jeter un œil par ici : http://www.herve-sarl.fr/

Pour environ 6 Muffins

Ingrédients :

150g de farine
1/2 sachet de levure
70g de sucre
1 pincée de sel
1 oeuf
40g de beurre fondu
125ml de lait
6 cuillères à café de pâte à tartiner au chocolat (type nutella, côte d’or, chocolade…)

Préparation

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger, la farine, le sucre, le sel et la levure.

Dans un autre récipient, mélanger le beurre fondu, l'oeuf et le lait.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et mélanger sans trop remuer (la pâte ne doit pas être lisse, la présence de grumeaux est normal pour que les muffins soient bien moelleux).

Remplir les moules d'1/3 de pâte, y déposer une cuillère de nutella puis recouvrir de pâte.

Si vous avez des perles de sucre, mettez en quelques unes au dessus de quelques muffins avant de les enfourner.

Enfourner pendant 20 minutes. Attendre que ça refroidisse un peu avant de démouler.

Petits Moelleux à la noix de coco


Je vous préviens de suite, ne pensez pas noix de coco = texture rocher coco = écoeurant = colle aux dents …no, no, no. J’ai dit « moelleux » ! et ils le sont parfaitement, avec un bon goût de noix coco tout en légèreté.
De plus, recette pratique, pas besoin de balance, on utilise le pot de yaourt comme mesure.

Pour environ 8 mini-moelleux / Cuisson à 180 ° pendant 15/20 minutes

Ingrédients

1 pot de yaourt nature
1/2 pot de sucre
1 pot de farine
1/4 de pot d'huile (classique)
2 oeufs
1 + 1/2 pot de noix de coco râpée
1 sachet de levure
Préparation

- Préchauffer votre four à 180°.

- Mélanger les ingrédients dans l'ordre en mélangeant bien entre chaque ajout : yaourt, sucre, farine, l’huile, les œufs, la noix de coco et la levure.

- Verser la pâte dans des moules en silicone, type moules à muffins, en les remplissant au ¾ car, ça va un peu gonfler.

Enfourner 15 à 20 minutes en surveillant de temps en temps.

Laisser tiédir avant de démouler.

Café Klatsch


Un peu d’histoire...

(photo : mine de fer "Ferdinand" de Tressange, village à jouxtant Nondkeil)
Mais qu’est ce donc cette expression allez-vous me dire…Laissez moi vous expliquer…

À l’origine, c’est un petit rassemblement de femmes qui se retrouvaient en début ou fin d’après-midi dans les arrière-salles des cafés ou chez elles pour discuter, se retrouver entre voisines, entre amies, afin de se raconter les derniers potins du village et de partager un moment de convivialité.
À tour de rôle, elles se rendent chez l’une, chez l’autre et celle qui reçoit prépare des gourmandises pour ses hôtes. Un mode plus moderne du café klatsch serait que chacun apporte sa petite contribution culinaire afin d’allier solidarité et diversité.

Le récit de ma grand-mère à propos du café klatsch est celui-ci : Lorsque l’on prépare la gelée de groseille, il faut après les avoir égrenées, les faire cuire à la casserole en cuivre avec le sucre, sans que cela boue. Il faut pendant au moins 15 à 20 minutes remuer sans arrêt cette préparation. Pendant ce temps, les femmes réunies ce jour, se relayent. Elles boivent du café et discutent afin de passer le temps et de partager ces moments. Ma grand-mère dit que, comme la préparation est longue, on discute et depuis on appelle ça le café klatsch.

Il y a quelques années, lorsque nous habitions toujours dans un petit village de Moselle à la frontière du Luxembourg, je me souviens que ma maman, avec sa sœur et quelques unes de ses amies du village avaient ré instaurer ce fameux café klatsch, mais, à leur génération de mamans overbookées.

Elles choisissaient ensemble un jour qui leur convenait à toutes puis déterminer chez qui cela allait se passer. Seulement, elles se réunissaient le matin, après avoir emmener les enfants à l’école. À tour de rôle, elles se rendaient chez l’une, chez l’autre. L’hôtesse prépare café en abondance et viennoiseries en tout genre.

Voilà quelques recettes que j’ai faites récemment pour ma maman et ses collègues. Tous ces petits gâteaux se conservent quelques jours dans une boîte en fer ou dans une boîte hermétique.