22 février 2008

Quiche au poireau et au cantal


J’ai découvert cette quiche alors que je me plaignais encore de ne pas apprécier les poireaux et encore moins le fromage. Une fois goûtée, je l’ai vite adoptée. Vous verrez que le cantal se marie bien avec le poireau. J’ai donc gagner une nouvelle bataille sur ma hantise du fromage ainsi que sur les légumes. Cette recette, tout comme celle des macaronis primavera saura convaincre les plus hésitants, qu’ils soient petits ou grands.
Je tiens à vous rappeler que si vous avez la possibilité d’aller acheter vos légumes aux marchés à des producteurs locaux, n’hésitez pas entre cela et aller au supermarché :-)

Pour 4 personnes // Préparation : 25 minutes // Cuisson : 30 minutesINGRÉDIENTS

- 1 pâte brisée
- 20 cl de crème semi-épaisse ou liquide
- 20 cl de lait (écrémé, 1/2 écrémé ou écrémé)
- 70 g de Cantal
- 4 ou 5 poireaux
- 1 grosse noix de beurre
- Sel, Poivre du moulin (meilleur)
- 3 oeufs

PRÉPARATION

**Préchauffer le four à 180 ° C (Th. 6/7). Voilà la marche à suivre pour le poireau :
- Couper les racines à ras du blanc. Couper les feuilles en haut du poireau qui peuvent être trop épaisses et coriaces. Si la tige qui se trouve à l'intérieur est dure (bois), on l'enlève. Cependant ne la jetez pas, car, si le poireau est très frais, on peut la cuire et la manger comme une asperge avec une vinaigrette.
- Raccourcir le poireau en coupant une partie des feuilles vertes (le dessus).
- Enlever les feuilles sèches, brunes, jaunies, flétries, abîmées etc. Fendre le vert en deux ou quatre selon la grosseur du poireau.
- Verser un filet de vinaigre dans l’eau froide et propre où vous allez faire tremper le poireau. Les laver soigneusement pour les débarrasser des petits grains de sable ou de terre entre les feuilles.

- Égoutter. Couper en fines lanières toutes les parties du poireau. Pour cette opération, je suis contente d’avoir un robot car lorsque je coupe le poireau, ça me fait autant pleurer que l’oignon.

**Dérouler la pâte brisée dans un moule à tarte et la piquer avec une fourchette. Râper le cantal et réserver.

**Faire chauffer sur feu moyen une grande poêle dans laquelle on ajoute le beurre. Une fois qu’il commence à colorer, ajouter le poireau et laisser cuire pendant 15 minutes tout en remuant de temps afin que cela n’attache pas.

**Pendant la cuisson du poireau, préparer l’appareil à quiche. Dans une jatte, mettre le lait, la crème, les oeufs entiers, le sel, le poivre et éventuellement de la muscade si vous l’appréciez. A l’aide d’un fouet à main, fouetter vigoureusement ce mélange.

**Garnir la pâte brisée des poireaux cuits, parsemer de fromage et ajouter l’appareil par dessus.

**Enfourner à 180 ° C pour 30 minutes de cuisson.

Accompagnements possibles : Jambon de parme, salade verte, viande blanche type rôti de porc.

Notes : anti-arthritique, antiseptique, diurétique. Le poireau est peu calorique et digeste. C'est un aliment très intéressant pour le régime hypocalorique.
Il est indiqué en cas de cystite, lithiase et autres affections urinaires.
Consommer intégralement le poireau : le vert du poireau est particulièrement riche en vitamine C et en provitamine A. Riche en pectine, le poireau peut contribuer à l'abaissement du taux de cholestérol.

Si vous souhaitez conserver le poireau :
- Entier, au réfrigérateur, dans le bac à légumes, pendant 10 jours. Lavé et taillé en rondelles (par exemple le blanc et le vert séparé dans des sacs plastiques perforés), conserver 5 à 6 jours.
- Non lavé, il peut se garder un à deux mois dans un endroit frais et humide.
- Cuit, le poireau peut encore se conserver 2 jours dans un récipient hermétique.
- Vous pouvez aussi le congeler

21 février 2008

Financiers



Mon dernier achat en matière de cuisine...un moule à madeleine. Tout de suite, j’ai eu envie de tester une recette de madeleine mais il faut laisser reposer la pâte et je n’avais pas envie d’attendre. Mon frère m’ayant demandé de lui préparer quelques gourmandises à lui envoyer, je me suis dit que j’allais faire des financiers. J’adore réaliser ces petits gâteaux parce qu’il est très facile d’ajouter des petits trucs afin de varier les plaisirs.

La recette de base est la suivante :
Mon moule à madeleines comportent 9 alvéoles, avec ces ingrédients je fais 2 tournées donc environ 18 financiers de taille aléatoire.

INGRÉDIENTS

- 3 œufs
- 100 g de sucre glace, les belges appellent ça du sucre “impalpable” ;-)
- 100 g de beurre
- 40 g de farine
- 40 g de poudre d’amande
ingrédients supplémentaires cf. variantes

PRÉPARATION

- Préchauffer le four à 180°C (Th. 6)
- Faire fondre le beurre puis laisser le tiédir.
- Fouetter au fouet à main les blancs jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux.
- Ajouter le sucre glace, mélanger bien. Même opération avec la poudre d’amande et la farine.
- Verser le beurre fondu dans la préparation. Remuer pour obtenir une pâte lisse.
- Faire cuire les financiers pendant 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils colorent légèrement au dessus. Démouler sur une grille ou à l’aide d’une petite cuillère passée entre le financier et le moule.

Variantes : A tester selon votre imagination, vos envies, vos restes de placards, de réfrigérateur...
- Faire une ganache : dans une casserole, mettre à fondre quelques carreaux de chocolat (n’importe lequel) avec un peu de crème liquide, il faut que ça reste assez épais comme mélange. Une fois que vous avez obtenu une ganache lisse, soit vous ajouter ce mélange à la pâte de base soit vous versez juste une cuillère à café de ganache au dessus de la pâte répartie dans le moule (à vue d’oeil cela ressemblera à un marbré). Ensuite, enfourner.

- Vous avez des fruits qui traînent : ajoutez-en au dessus de votre pâte répartie dans les alvéoles : fruits rouges (groseilles, framboises), amandes effilées...
autre idée, râpez l’écorce d’agrumes afin d’en tirer le zeste. Ajoutez le tel quel ou bien faites du zeste confit : mettre dans une casserole le zeste un peu d’eau et du sucre, laisser mijoter tout en remuant pendant une dizaine de minute, récupérer uniquement le zeste et ajouter à la pâte. J’ai testé avec le zeste de pamplemousse, c’est sympathique mais je pense qu’il faut en mettre pas mal si on veut vraiment sentir le goût car là ça faisait vraiment soupçon de pamplemousse.

Ce que je fais, c’est que je sépare la pâte dans différents récipients et j’effectue plusieurs préparations. Ensuite, je fais tout cuire en même temps.
Les financiers sont recommandés pour accompagner des desserts glacés mais s’apprécient aussi avec un thé, un café ou un lait chaud au miel pour un 4 heures pleins de gourmandises.

20 février 2008

Muffins chocolat-céréales



Inspirée d’une recette de muffins au chocolat et aux noix de pécan du livre “cookies, muffins and co” de Pascale Weeks.

Je me permets de mettre ici ma recette personnelle et si vous êtes intéressés par la recette de muffins avec les noix de pécan, vous la trouverez soit dans le livre de Pascale Weeks soit sur le site "c’est moi qui l’ai fait" (http://scally.typepad.com/cest_moi_qui_lai_fait/).

Cette recette est rapide et délicieuse, mes muffins ne ressemblent pas à un brownie ou à un gâteau super moelleux, ils sont moelleux mais avec une touche de croustillant grâce aux céréales.

INGREDIENTS (pour 12 muffins)

- 300 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 125 g de sucre en poudre
- 1 pincée de sel
- 2 cs de cacao en poudre sucré ou non sucré
- 150 g de chocolat coupé en petits morceaux à l'aide d'un couteau
- 50 g de mélange 5 céréales AB (flocons d’orge, de blé, d’avoine, de seigle et de riz)
- 25 cl de lait écrémé, 1/2 écrémé ou écrémé (ce que vous avez dans le frigo en fait)
- 2 oeufs
- 75 g de beurre fondu

PREPARATION

- Préchauffer votre four à 180 ° C
- Préparer tous les ingrédients. Commencer par mettre le beurre à fondre sur feux doux. Pendant ce temps, vous pouvez vous occupez du chocolat à couper en morceaux.
- Melanger dans un récipient tous les ingrédients secs : farine, sucre, levure, sel, cacao en poudre, copeaux de chocolat, céréales.
- Dans un autre récipient, mélanger les ingrédients liquides : beurre fondu, lait.
- Ajouter le mélange liquide aux ingrédients secs jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
- Repartir la pâte obtenue dans les minis moules à muffins. Perso, j’utilise un super moule en silicone (certes pas très recommandé à cause de sa matière mais bon, tellement pratique).
- Enfourner pour 25 minutes de cuisson à 180 ° C. Piquez les muffins au milieu avec un couteau afin de vérifier si la cuisson est terminée.
C’est prêt !

Suggestion : à déguster le matin au petit déjeuner, avec un bon café moka d’éthiopie par exemple.

Variante : vous pouvez remplacer le chocolat à dessert utilisé ici par n’importe quel chocolat que vous avez, qu’il soit au lait, blanc, avec noisettes ou amandes...qu’il soit fourré ou non, n’hésiter pas à faire varier les plaisirs.
De même pour remplacer les céréales, utilisez volontiers des amandes effilées, des noisettes, des noix de pecan ect...Laissez divaguer votre imagination au gré de vos envies gourmandes.

11 février 2008

Suprême de volaille aux céréales et purée de pistou de roquette

Un plat pour impressionner !

Filet de volaille taillé en aiguillettes pané avec un mélange de céréales, de curry, et d'herbes de Provence pour le croquant, accompagné d'une purée de pomme de terre au pistou de roquette pour un goût exceptionnel.

Une recette très simple à effectuer et qui impressionnera vos hôtes de part son inventivité : remplacer la traditionnelle chapelure à base de pain sec par des céréales (flocons d'avoine ou mélange 5 céréales) que l'on trouve très facilement en boutique diététique ou magasin de produits AB (Agriculture Biologique). La purée impressionnera avec la couleur du pistou qui apportera une touche pleine de saveurs nouvelles.

Je vous donnerai les astuces du Chef afin de réussir une vraie purée en un tour de main, et vous n'utiliserez plus jamais, je l'espère, les purées mousseline, Vico ect...

Suprême de volaille aux céréales,
purée au pistou de roquette

Temps de préparation : 30 minutes // Pour 6 personnes

Ingrédients

blancs de volaille : 6 pièces
céréales (flocons d’avoine ou mélange 5 céréales) non sucré : 150g
herbes de Provence : 2 cuil à soupe
curry : 1 cuil à soupe
thym séché : 2 cuil à soupe
pommes de terre : 400 g
crème liquide : 5 cl
beurre : 25g
roquette : 100g
parmesan : 25g
pignon de pin : 25g
huile d'olive : 1 filet

Recette :


- Éplucher, laver et couper les pommes de terre en petits morceaux : important : une pomme de terre entière, c'est 40 minutes de cuisson, pensez à couper en tous petits carrés les pommes de terre. Mettez de l'eau froide dans votre casserole, plongez-y de suite les pommes de terre ; de cette manière la pomme de terre va se cuire doucement de l'intérieur jusqu'à l'extérieur sans être agressée par l'eau bouillante dans laquelle on les plonge d'habitude. Cela évite également que la pomme de terre "corde" c'est-à-dire qu'elle soit élastique.
On ajoute le gros sel 5 minutes avant d'égoutter les pommes de terre. Si vous salez votre eau au début de la cuisson, le sel s'oxyde dans l'eau et blanchira vos casseroles (et oui, le calcaire a bon dos, mais ce n'est pas toujours de sa faute)

- Pendant ce temps, réaliser le pistou de roquette : mettre dans un blinder : la roquette, le parmesan, l'ail, les pignons de pin et ajouter l'huile d'olive. Mixer le tout en ajoutant l'huile petit à petit jusqu'à obtenir une pâte assez compact.

- Une fois les pomme de terre cuites, mettre dans un récipient la crème et ajouter les pommes de terre. Écraser le tout avec un fouet (si les pommes de terre étaient coupées en petits morceaux, cela se fera sans difficulté). Ensuite, ajouter une bonne noix de beurre. Incorporer le pistou de roquette, puis réserver.

- Dans un saladier, mélanger les céréales, le curry, le thym et l'huile d'olive. Découper les blancs de volaille en aiguillettes, puis les enrober de cette chapelure aux céréales très parfumées. Poêler les aiguillettes à l'huile d'olive, laisser colorer des deux côté puis dresser sur une assiette et accompagner de quenelle de purée. Décorer avec quelques feuilles de roquette.

A retenir :

- Cuire en petits morceaux la pomme de terre : cuisson rapide
- Commencer la cuisson à froid (eau froide) : évite l'élasticité
- Saler ces cuissons dans l'eau avant d'égoutter : évite le blanchissement des casseroles

Bon appétit !

Tourte de vitelotte feuilletée au magret fumé

Voilà une première recette effectuée lors de mon premier cours à l'atelier des chefs de Lyon. "Comme une tarte tatin, mais avec des pommes de terre violette "vitellotte" tendres et moelleuses et délicatement parfumées avec le fumé du magret".

Temps de preparation : 30 minutes // pour 6 personnes

Ingrédients

pomme de terre vitelotte : 200g
huile d'olive : 3 cuil à soupe
magret fumé : 50g
oignon rouge : 1
beurre : 60g
pâte feuilletée : 1 rouleau
sel : quelques pincées

Recette :


Eplucher l'oignon, le tailler en petits dés de 5 millimètres d'épaisseur. Tailler le magret en fine lanière de 3 millimètres puis en dernier éplucher les pommes de terre (attention car cela tâche assez facilement)

Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive puis cuire les dés de vitelotte en les laissant bien colorer comme pour les pommes de terre rôties normales. Ajouter l'oignon rouge puis cuire pendant 4 minutes et finir 2 minutes avec les lanières de magret fumé.

Dans des moules à tarte individuelle, répartir les vitelottes poêlées. Couper six disques de feuilletage, les disposer en recouvrant les moules, couvrir avec une feuille de papier sulfurisé et une plaque, puis mettre au four à 200°C pendant 15 minutes. Retirer la deuxième plaque et continuer la cuisson pendant 5 minutes. Les démouler puis mettre au four sous le grill à 240°C pendant 2 minutes.

Servir accompagné d'une petite salade à la vinaigrette balsamique.