26 novembre 2017

Fenouil confit au miel et à la cardamome

Dans mon dernier panier "to good to go", il y avait 2 bulbes de fenouil dont je ne savais pas quoi faire... En cherchant sur la blogosphère, j'ai trouvé des recettes de fenouil confit sucré. Vous pouvez utiliser le fenouil confit dans un plat sucré-salé ou comme nous, en dessert : en le disposant sur du fromage frais ou fromage blanc avec quelques graines de sésame et un filet de miel ou de sirop d'érable.

Recette pour 2 bulbes de fenouil, j'ai utilisé : 
  • 2 bulbes de fenouil 
  • 1 belle cuillère à soupe de miel de Guadeloupe 
  •  Quelques capsules de cardamome 
  • De l'eau 
Préparation : 
  • Laver les bulbes et retirer les fils qui se trouvent sur la partie la plus dure du fenouil, la 1e enveloppe. 
  • Couper les bulbes et enlever le milieu très dur
  • Mettre les morceaux de fenouil dans une casserole.
  • Ajouter le miel, la cardamome et mettre de l'eau à hauteur du fenouil
  • Laisser confire à feu doux pendant une bonne heure (cela dépend de la quantité de fenouil).
  • Vous pouvez réutiliser le jus en sirop. 

Bonne dégustation ! 

4 novembre 2017

Burgers de dinde et de courgette

Hello les petits gourmets ! 

Aujourd'hui, nous partageons avec vous une recette que nous avons vraiment adorée : ce sont des boulettes de viande bien parfumées et moelleuses, que l'on fait un peu griller dans une poêle avec de l'huile puis, on termine la cuisson au four. On les déguste avec une petite sauce à base de yaourt et d'épices. Une salade verte ou des crudités en feront un repas bien équilibré.


C'est simple et rapide à faire. C'est pratique à emmener en pique-nique, au travail ou chez des invités. C'est savoureux et doux pour les petits, comme pour les grands. C'est tout à fait le genre de recette que j'aime car on peut varier le type de viande, d'herbe, d'épice et de légumes pour varier les plaisirs selon ses envies, ses goûts, ses fonds de frigo etc. 

La recette est tirée d'un livre que j'aime beaucoup pratiquer : "Jerusalem" de Y. Ottolenghi et S. Tamimi.

Bref, n'attendez plus, filez chez votre producteur et/ou votre boucher et enfilez votre tablier ;) 

Pour 4 à 6 personnes :
Environ 18 burgers
  • 500g de dinde hachée (Pour nous, de chez KIRN Robertsau)
  • 1 grosse courgette (environ 200g)
  • 40g d'oignon ou d'échalote 
  • 1 œuf fermier ou bio 
  • Fines herbes fraîches à votre convenance : ciboulette, menthe, coriandre... 
  •  Ail 
  • Cumin (ou autres épices à votre convenance)
  • 1 cuillère à café de sel
  • Poivre du moulin
  • 10 cl d'huile environ 

Sauce au yaourt (dans le livre, il est noté, "sauce à la crème aigre et au sumac", une épice qui a un goût un peu citronné et aigre doux). Mon conseil : faites cette sauce selon votre goût et le type de boulette burger que vous aurez confectionné.
  • 10 cl de crème
  • 150 g de yaourt grec
  • 1 cuillère à café de zeste de citron (je n'en avais pas)
  • 1 cuillère à soupe de citron 
  •  Ail (je n'en ai pas mis)
  • Sumac (je n'en avais plus mais si vous en trouvez, je vous conseille de l'utiliser. Je sais que le site internet l'île aux épices en vend et peut être également à l'épicerie qui se trouve Grand Rue à Strasbourg)
  • 1 cuillère à café de sel 
  • Poivre 

Préparation : 

  • Commencer par préparer la sauce en réunissant  tous les ingrédients. Bien remuer et réserver au frais. 
  • Préchauffer le four à 220 degrés. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients sauf l'huile qui servira pour la cuisson : presser l'ail, couper finement les herbes, râper grossièrement la courgette ainsi que l'échalote ou l'oignon. Une fois le mélange bien homogène, former des burgers de 45g environ. 


  • Verser de l'huile dans une poêle et la faire bien chauffer. Saisir les burgers de toutes parts à feu moyen en plusieurs fois si nécessaire. Les cuire pendant environ 4 minutes. Ajouter de l'huile si besoin. Ils doivent être bien dorés. 
  • Transférer délicatement les burgers cuits sur une plaque allant au four et les laisser cuire encore 5 à 7 minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits.
  • Servir chaud ou à température ambiante avec la sauce dessus ou à côté. 

Bonne dégustation ! 



Quelques autres recettes du livre "Jerusalem" sur le blog :

Courge muscade rôtie et oignon jaune au tahini et au zaatar 

Poulet à l'orange et vin blanc 






1 octobre 2017

Caviar d'aubergine, rapide, facile et soyeux !

Hello les petits gourmets, dans le panier "to good to go" d'hier, j'ai reçu entre autre des aubergines, des oignons frais, du persil plat et des citrons. Les aubergines étant déjà bien mûres, je les ai de suite cuites au four pour réaliser un soyeux caviar d'aubergine en un tour de main.



Pour 2 personnes, j'ai utilisé : 

  • 2 aubergines 
  • 1 oignon frais avec les cives (tiges vertes)
  • 1 belle poignée de persil plat
  • 1/3 de gousse d'ail 
  • 1 citron 
  • 10 à 15cl d'huile d'olive de bonne qualité 
  • Sel, poivre 

Préparation : 

  • Laver les aubergines et les couper en 2 dans le sens de la longueur. Déposer les aubergines sur une plaque allant au four. 
  • Faire cuire 10 à 20 minutes à 230 degrés. 
  • Sortir les aubergines et récupérer la chair à l'aide d'une cuillère à soupe. Cela devrait se détacher tout seul. On ne garde pas la peau de l'aubergine (direction compost).
  • Dans le bol du robot, mettre l'ustensile couteau pour réaliser une purée bien fine. 
  • Mettre tous les ingrédients : aubergines, oignons et ail coupé grossièrement, le persil plat, le jus du citron, l'huile d'olive, le sel et le poivre.
  •  Réduire en purée bien fine et soyeuse.
  • Goûter et assaisonner en fonction de votre goût. 
  • Mettre au frais et déguster avec une viande (agneau par exemple) ou en apéritif ou entrée avec un pain - grillé - de bonne qualité (épeautre ou autre...)

Bonne dégustation !  

10 septembre 2017

Clafoutis poireau, jambon et scamorza

Les clafoutis salés, c'est super bon ! C'est ma copine Stéphanie qui m'a donné l'idée d'en faire pour mini gourmet... mais aussi pour les grands gourmets ;-) C'est une bonne astuce culinaire pour faire manger des légumes aux enfants. En plus, on peut varier la recette avec ce qu'on a chez soi et en fonction des saisons. 


J'ai trouvé la recette de base sur le blog Jenn's cooking et je l'ai modifiée pour qu'elle soit un peu moins riche et un peu plus IG bas : pour cela, on remplace la farine de blé par de la farine d'épeautre demi complète et on utilise du yaourt maigre. 

Pour 12 mini clafoutis ou 6 mini clafoutis et un moule à cake, j'ai utilisé : 

  • 2 oeufs
  • 200 g de farine d'épeautre semi complète
  • 30 g de son d'avoine (facultatif, le son d'avoine apporte des fibres et absorbe les graisses)
  • 150 g de yaourt nature (normal ou 0 %)
  • 15 cl de lait 1/2 écrémé
  • 350 g de blanc de poireau 
  • 100 g de scamorza italienne (ou comté, reblochon, emmental, gruyère, chèvre...selon vos goûts ou vos restes de réfrigérateur) 
  • 100g de jambon blanc aux herbes (facultatif ou lardons, émincé de dinde...)
  •  sel, poivre, origan, ail 

Préparation : 

  • Faire cuire les poireaux émincés et nettoyés (eau + vinaigre blanc s'ils sont terreux) à la vapeur pendant 10 minutes environ. 
  • Dans un saladier, battre les oeufs et ajouter le yaourt et le lait. 
  • Incorporer la farine et le son d'avoine à la préparation, au fur et à mesure, en remuant bien. 
  • Détailler le jambon et râper le fromage, les ajouter au mélange précédent ainsi que le poireau cuit. 
  • Assaisonner 
  • Verser dans un grand moule ou dans des moules à mini muffins ou autre. 
  • Cuire à 180 ° C pendant 20 minutes les mini clafoutis et environ 35 à 40 minutes le grand clafoutis. 

Déguster bien chaud avec une salade verte. 
Les mini clafoutis se congèlent facilement pour un repas vite fait avec des crudités. Idéal pour le soir avec les enfants !



 


6 août 2017

Tempura de fleurs de courgette

Konichiwa les petits gourmets ! Aujourd'hui, je vous emmène au Japon ! Les tempuras, ce sont des beignets de légumes, patate douce ou fruits de mer qui sont enrobés d'une pâte très légère à base de farine de riz et d'eau pétillante glacée.


Lorsque nous étions au Japon (voir l'article ici), nous avons pu en déguster, notamment dans un plat de Soba lorsque nous étions au Mont Fuji et c'était délicieux. Hier matin, au marché, j'ai trouvé de jolies fleurs de courgettes et j'ai eu l'idée de les faire en beignet et c'est là où j'ai eu l'idée de faire des tempuras.

C'est finalement ultra facile et rapide, le plus long était la cuisson. J'avais pas mal de pâte alors j'ai aussi fait des tempuras avec de la patate douce, des mini courgettes, des oignons rouges (ce qui a été très apprécié !).


Pour 4 personnes, j'ai utilisé : 

  • 220g de farine de blé bio T65
  • 80g de maïzena 
    • Le mieux étant d'utiliser uniquement de la farine de riz (dans ce cas, vous aurez une version sans gluten)
  • 400ml d'eau pétillante très très froide voire glacée 
  • Sel, poivre
  • Feuilles de menthe fraîche
  • Des fleurs de courgettes 
  • Des courgettes
  • De l'oignon rouge
  • De la patate douce
  • et tout autre légumes


Préparation : 

  • Laver et couper en tranche fine vos légumes. Laisser les fleurs de courgettes entières. 
  • Faire chauffer de l'huile de friture dans une poêle
  • Dans un saladier, mettre la farine et la maïzena, le sel, le poivre, la menthe ciselée et ajouter l'eau pétillante glacée. Mélanger grossièrement, la pâte va être un peu plus liquide qu'une pâte à crêpes. 
  • Plonger un à un les morceaux de légumes et les fleurs dans la pâte avant de les disposer doucement dans l'huile chaude
  • Retourner et retirer les tempuras dès lors qu'ils sont un peu dorés.
  • Disposer les tempuras sur du papier absorbant 

 Déguster avec une salade verte bien fraîche !

30 juillet 2017

Pâte brisée des fainéants

Hello les petits gourmets, 

Quoi de mieux pour un dimanche soir, que de partager avec vous une recette rapide et délicieuse que vous pourrez accorder selon vos envies. Vous pouvez en faire des portions individuelles, les conserver au réfrigérateur (bien hermétiquement jusqu'à 5 jours) ou au congélateur (plusieurs semaines) pour les avoir sous la main. 



C'est une recette de pâte brisée que vous réussirez en un tour de main ! La recette est de Marie Chioca, une blogueuse que j'aime beaucoup pour ces multiples recettes saines et gourmandes. 

Pour 1 pâte brisée pour un plat à tarte classique (ou 2 portions individuelles) : 
  • 180g de farine d'épeautre semi complète ou de la farine de blé T110 
  • 70g d'eau
  • 35g d'huile d'olive 
  • 1/4 de cuillère à café de sel 
  • pour une pâte salée : de l'origan ou du concentré de tomate ... autre épices ou aromates  à votre convenance et suivant votre recette
  • pour une pâte sucrée, j'ajoute simplement 1 à 2 cuillères à soupe de sucre complet et j'agrémente avec des épices (gingembre, 4 épices, cannelle...) 

Préparation : 
  • Dans un saladier, mettre tous les ingrédients en vrac puis mélanger avec les mains pour obtenir une pâte bien homogène. 
  • on peut laisser la pâte reposer 30 minutes à 1 h dans un sac plastique ou du film alimentaire mais c'est facultatif. J'ai déjà testé les 2 cas et je n'ai pas observé de différence cruciale.  
Et voilà, c'est déjà terminé !

Des idées de tartes salées et sucrées ? 

- tarte oignon et fenouil
- tarte rustique champignon et celeri branche

-  tarte aux pommes
- tarte aux pommes version châtaigne
- tarte mangue coco
- tourment d'amour (confiture coco)


La recette apparait dans un livre que j'apprécie beaucoup : "Je mange sain et bio, même au boulot", de Marie Chioca, édition Terre vivante

2 juillet 2017

Célébrer un évènement au Violon d'Ingres

Il y a quelques temps, nous recherchions un lieu agréable pour célébrer un évènement aux alentours de la Robertsau.
  • Objectif n°1 : RASSEMBLER - Nous souhaitions rassembler famille et amis (30 à 35 personnes) autour d'un déjeuner ou d'un dîner dans un bel endroit. 
  • Objectif n°2 : APPRÉCIER -  Notre souhait était de simplifier le plus possible l'organisation de cet évènement pour en profiter un maximum. Grâce à nos petites indications, vous pourrez, vous aussi, célébrer un évènement aussi important soit-il, en toute décontraction.
  • RÉSULTAT : Pour célébrer le premier anniversaire de mini gourmet ainsi que l'union des parents gourmets, c'est au Violon d'Ingres que nous avons donné carte blanche. Situé à Strasbourg Robertsau, c'est un restaurant que nous apprécions particulièrement, et ce depuis plusieurs années, pour le renouvellement de sa carte et sa constance dans la qualité des mets et du service. 
Cet article est l'occasion de remercier l'équipe du restaurant et de vous donner quelques autres bonnes adresses pour organiser la célébration d'un évènement à Strasbourg et particulièrement un dimanche midi. Nous serons ravis de vous répondre si vous avez besoins de conseils ou d'informations supplémentaires.

Les préparatifs avant le déjeuner... 

Hébergement 

Pour les convives qui viennent de loin, nous leur avons conseillé de louer le joli nid douillet "La tourelle". Il s'agit d'un City Break Gîte de France à deux pas du restaurant. Les proches qui y ont séjourné étaient très contents. Le gîte bénéficie d'un magnifique jardin arboré et les hôtes très accueillants.

Contacts : La tourelle, 16 rue Adler 67000 Strasbourg. claudine.jost315@orange.fr  06 83 49 13 24

Le coiffeur, NEED

Trouver un coiffeur ouvert le dimanche matin pour se faire pouponner n'est pas une mince affaire. Nous remercions encore l'équipe de Need d'avoir mis à notre disposition Maëva, qui après une nuit blanche passée dans un mariage, nous a mises en beauté pour l'évènement.



  • Le salon : il se situe dans un appartement au 1er étage d'un immeuble niché à côté de la cathédrale. Le salon est décoré avec beaucoup de goût et on s'y sent vraiment à l'aise. Nous étions comme des VIP ce dimanche matin. 



  • Contacts : 8 rue mercière, Strasbourg 09 83 08 34 41
  • Se garer à proximité : Parking Gutemberg 




  • Le prix : il variera en fonction de ce que vous souhaitez faire comme mise en beauté. Le salon vous établit un devis au préalable à votre demande.



  • L'horaire : nous étions 3 filles à se faire coiffer ce dimanche matin et nous y sommes rendues à 9h pour être de retour à la maison pour le maquillage vers 11h30. Nous étions un peu comme à la maison !



L'esthétique, Isabelle Soirat

Après la coiffure, nous avons mis nos visages entre les mains de notre cousine Isabelle qui nous a rendues encore plus belles ! On en profite pour la remercier chaleureusement.



Les tenues

  • Monsieur : il a décidé d'être cool chic ! Son pantalon vient de chez Malboro Classics et le Polo de la fameuse marque de voile Gaastra. Pour l'évènement, il a sortit son superbe Panama et ses chaussures Panafrica pour un look afro chic. 


  • Madame : elle avait envie d'être à l'aise tout en étant élégante. Une robe IKKS, des chaussures ART, quelques bijoux fantaisie ethno chic des Galeries Lafayettes aux poignets. Le clou de la tenue réside bien dans ce joli nœud papillon, conçu par BandJo Atelier. Celui-ci a été réalisé à l'aide de tissu africain Wax avec un petit lien couleur liège. 


  • Mademoiselle : elle portait une robe Cyrillus en Liberty. 

La photographe 

Nous avons sollicité Elise Gartner qui est photographe de mariage et située à Colmar afin de photographier notre arrivée et le moment de l'apéritif avec les convives. Très agréable et soucieuse de vos envies, nous vous la recommandons avec plaisir.


Et maintenant, place au déjeuner...


Le restaurant, Le violon d'Ingres


  • Le jour et l'horaire : l'évènement a eu lieu le dimanche 4 juin de 12h à 16h.  
  • Adresse : 1 rue du Chevalier Robert à Strasbourg, Robertsau, 03 88 31 39 50
  • Nombre de convives : 35 (grand maximum). Nous étions 29 au final et étions bien à l'aise. 
  • Bébés et enfants : le restaurant dispose de 2 chaises hautes pour bébé et s'adapte pour le menu proposé aux enfants le jour même. 



  • Allergies des convives : le restaurant en tiens compte et adapte le menu pour les personnes présentant des allergies alimentaires ou régimes spéciaux.
  • Décoration, présents, urnes : le restaurant propose d'apporter vos objets la veille. Le personnel les disposera au moment du dressage des tables. Pour remercier les convives, Mme Gourmet a confectionner des petits pots de confiture de cerises du jardin agrémenté d'un joli papier japonais. Les menus ont été réalisé et imprimé par le restaurant. L'urne a fait l'objet d'un petit atelier DIY avec une carte du Japon où nous voyagerons en famille l'an prochain. 


  • Menu et vins : de ce côté-là, nous vous conseillons d'y aller les yeux fermés ! Vous serez ravis. Nous avons donné quelques indications au chef concernant nos produits et plats préférés et leur avons laissé carte blanche pour l'élaboration du menu du jour J. 
    • Pour être au plus près des produits de saison, le chef nous a fait une proposition 10 jours avant le jour du déjeuner. Nous avons modifié quelques petits détails et il a été très à l'écoute de nos envies.  
    • Pour les vins, nous leur avons laissé carte blanche également. A l'exception de l’apéritif où nous avions très envie de déguster du Moscato d'Asti.
    • Retrouvez le menu en détail et en photo, un peu plus bas dans l'article.  


  • Les tarifs
    • le restaurant ne facture pas de frais de location du lieu. 
    • Vous ne payez que ce que vous consommez en fonction de ce que vous avez demandé. Nous avons établis un budget au préalable avec le restaurant à la fois pour les menus (adultes et enfants) 
    • ainsi que pour les forfaits boissons (comptez environ 20 € / personne pour apéro, 2 verres de vin pendant le repas, eau minérale et thé ou café).  
    • Pas de frais de service non plus. 
  • La terrasse : en cas de beau temps avéré, vous pourrez en bénéficier. Le temps étant mitigé le jour de notre évènement, nous sommes restés à l'intérieur. 

Voici le menu imaginé rien que pour nous
 par le Chef Eric Meyer 



Mise en bouche 



Entrée et plat



Dessert 



Le déjeuner était parfait, succulent et savoureux comme nous l'imaginions. Les convives étaient ravis du menu qui était à la fois gourmand et léger.

...

Récapitulatif des bonnes adresses

Le violon d'Ingres 
Coiffeur Need
Elise Gartner
Galeries Lafayettes
Panafrica
BandJo Atelier
Gîte de France, City Break, La tourelle